Mort de Rémi Fraisse : les grenades offensives désormais interdites

  • A
  • A
Mort de Rémi Fraisse : les grenades offensives désormais interdites
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annoncé jeudi l'interdiction des grenades offensives. C'est un de ces projectiles qui est à l'origine de la mort de Rémi Fraisse.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé jeudi l'interdiction de l'usage par les forces de l'ordre des grenades offensives, comme celle qui a tué le militant écologiste Rémi Fraisse à Sivens , dans le Tarn.

>> LIRE AUSSI - Mort de Rémi Fraisse : la thèse de la grenade offensive confirmée

"La mort de Rémi Fraisse par l'effet direct d'une grenade offensive pose clairement la question de leur maintien en service dans la gendarmerie qui en est seule dotée. Parce que cette munition a tué un jeune garçon de 21 ans et que cela ne doit plus jamais se produire, j'ai décidé d'interdire l'utilisation de ces grenades dans les opérations de maintien de l'ordre", a déclaré le ministre, lors d'une conférence de presse, sur la base du rapport d'une enquête administrative qui lui a été remis mercredi.

>> LIRE AUSSI - Sivens : qu'est ce qu'une grenade offensive ?

>> Plus d'informations à venir sur Europe1.fr