Mort de Méric : "sa tête a tapé le poteau"

  • A
  • A
Mort de Méric : "sa tête a tapé le poteau"
@ CAPTURE ITELE
Partagez sur :

VIDEO - Aurélia, témoin de l'agression d'un militant d'extrême gauche, a porté secours à la victime.

"C'est choquant." Des sanglots dans la voix, Aurélia raconte l'agression de Clément, l'étudiant de 18 ans battu à mort mercredi soir à Paris. Arrivée par hasard au moment où des skinheads s'en prenaient au militant d'extrême-gauche, elle a tenté de lui porter secours. Elle a raconté la scène à Europe 1.

>> A lire aussi :  Battu à mort par des skinheads

"Je partais faire mes courses et je me suis retrouvée face aux agresseurs. J'ai vu le jeune homme tomber et sa tête a tapé le poteau", décrit la jeune femme. Selon d'autres témoins, Clément a été frappé avec un poing américain, une pièce de métal considérée comme une arme blanche de 6ème catégorie - et dont le port est interdit en France.



Agression mortelle : "déterminés à faire du mal"par Europe1fr

"Il y avait du sang qui sortait de l'oreille, du nez, puis il a commencé à convulser. Il avait une grosse bosse derrière la tête et son visage était en sang. La Croix Rouge était là, du coup on l'a mis sur le côté", raconte encore Aurélia.

D'après la jeune femme, les agresseurs de Clément avaient "le crâne rasé", portaient "des vestes en cuir" et "avaient l'air déterminés à faire du mal".

>> A lire aussi : "L’horreur fasciste en plein Paris"