Montauban : incidents lors d'une manifestation d'agriculteurs

  • A
  • A
Montauban : incidents lors d'une manifestation d'agriculteurs
Des agriculteurs manifestent contre un projet de redécoupage voulu par l'Union européenne. (Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Le cortège a rassemblé lundi 1.200 manifestants, selon la préfecture, 1.500 selon les organisateurs, et s'est soldé par quelques incidents.

Plus d'un millier d'agriculteurs d'Occitanie ont protesté lundi à Montauban, lors d'une manifestation émaillée d'incidents, contre un projet de redécoupage de l'UE qui pourrait exclure nombre d'entre eux d'aides qu'ils estiment vitales. Le cortège a rassemblé 1.200 manifestants, selon la préfecture, 1.500 selon les organisateurs, et s'est soldé par quelques incidents, devant la préfecture du Tarn-et-Garonne, dont des agriculteurs ont tenté de pousser les grilles, les CRS répliquant à l'aide d'un canon à eau et de gaz lacrymogènes. Selon les agriculteurs, l'un des leurs a été blessé à un doigt pendant les incidents. Il n'y a eu aucune interpellation.

Des détritus déversés dans la ville. A l'appel des syndicats Jeunes agriculteurs et FRSEA (Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles) d'Occitanie, les manifestants, venus avec une centaine de tracteurs, avaient choisi de défiler dans la préfecture du Tarn-et-Garonne, département où est élu le ministre de l'Aménagement du territoire Jean-Michel Baylet (PRG). Ils ont déversé toutes sortes de détritus, pneus et fumier à travers la ville.

Un projet de réforme européenne qui ne passe pas. Les agriculteurs protestaient contre le projet de réforme, voulue par l'Union Européenne, des critères de définition des Zones soumises à contraintes naturelles (ZSCN). Ce découpage détermine l'accès à l'indemnité compensatoire de handicap naturel (ICHN), un complément d'aide pour des exploitations dans des milieux à plus faible rendement, par exemple en montagne.