Militaires renversés à Levallois : le véhicule intercepté sur l'A16, un homme interpellé

  • A
  • A
Militaires renversés à Levallois : le véhicule intercepté sur l'A16, un homme interpellé
Des agents de la BRI ont intercepté le véhicule utilisé lors de l'attaque de Levallois-Perret.@ bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :

La BRI a intercepté sur l'A16 le véhicule qui a percuté des militaires de l'opération Sentinelle, mercredi matin, à Levallois-Perret.

Des agents de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) ont intercepté peu après 13 heures un véhicule qui roulait à grande vitesse sur l'autoroute A16, entre Boulogne-sur-Mer et Calais, selon les informations d'Europe 1. La voiture, une BMW noire, est celle qui a foncé mercredi matin sur six militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret.

Un Algérien de 37 ans. Les policiers ont été contraints de faire feu à plusieurs reprises. L'un d'eux a été blessé par une balle perdue. Le conducteur du véhicule, un Algérien âgé de 37 ans, aurait lui été touché cinq fois avant d'être interpellé et d'être conduit à l'hôpital.

"Les voitures sont passées à toutes vitesses, avec des gyrophares. La première s'est mise en travers de la route puis les gendarmes sont descendues", a raconté au micro d'Europe 1 Alexandre, témoin de l'arrestation. "Un policier s'est mis sur le bas-côté, j'ai vu qu'il était touché. Il y a eu dix ou peut-être 20 coups de feu", poursuit-il. 

La police ne connaît l'homme arrêté que pour une "infraction à la législation sur les étrangers". Des perquisitions étaient en cours, dans le Val d'Oise, mercredi, en début de soirée.