Michèle Cotta piégée par un sosie du Prince Albert : "C'est quand même gonflé"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La journaliste Michèle Cotta piégée par un sosie du prince Albert de Monaco qui cherchait à lui soutirer de l'argent est revenue, jeudi, dans Bonjour la France, sur Europe 1, sur ce qui s'apparente à une arnaque ou un canular.

"Je pense que c'est un gag auquel j'ai mis fin involontairement. Mais enfin, c'est quand même gonflé ". Jeudi, au micro de Daphné Bürki, dans Bonjour la France, sur Europe 1, la journaliste Michèle Cotta est revenue sur un canular, dont elle a été la cible mercredi matin. Un homme se faisant passer pour le Prince Albert de Monaco a appelé en vidéo l'éditorialiste de Var Matin, ancienne directrice de l'information à TF1 et directrice générale de France 2, pour tenter de lui soutirer de l'argent.

"La mise en scène était incroyable". L'homme, sosie du prince monégasque, lui réclamait de l'argent afin de libérer un ressortissant du Rocher prétendument enlevée par un groupe islamiste. "Ce qui m'a fait douter, c'est la solennité de l'endroit. Car quand on appelle une journaliste, généralement on est pas derrière un bureau Louis XVI", confie la journaliste. "Mais la mise en scène était incroyable".

"J'ai trouvé ça bizarre". "Il y avait nettement une ressemblance. Mais je me suis dit 'il y a quelque chose qui ne va pas'", ajoute Michèle Cotta qui précise : "déjà pourquoi s'adresser à moi pour un appel de fonds lorsque l'on est prince de Monaco. J'ai trouvé déjà ça bizarre".

"Monseigneur je ne vous reconnais pas". 'L'éditorialiste s'en amuse : "Ce qui est fou, c'est de se donner autant de mal pour ça. J'avais été prévenue la veille qu'il allait m'appeler et qu'il fallait que je sois seule, finalement je ne l'étais pas. Je lui ai dit une phrase idiote : "Monseigneur je ne vous reconnais pas'," ajoute-t-elle.