Michaël Youn, Twitter et les voleurs

  • A
  • A
Michaël Youn, Twitter et les voleurs
Michaël Youn veut retrouver les objets qu'on lui a volés.@ Maxppp
Partagez sur :

Le comédien a tweeté pour essayer d'interpeller les voleurs. S'attirant au passage des critiques.

Michaël Youn jette une bouteille à la mer. L’acteur, dont l’appartement parisien a été cambriolé la semaine dernière, a demandé lundi aux voleurs de lui rendre les objets qui avaient une valeur sentimentale pour lui, via les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Une démarche qui lui vaut au passage quelques critiques sur la toile.

"Beaucoup d'objets de valeur ont disparu mais peu importe...", écrit-il sur son compte. "En revanche, quelques objets, d'une grande valeur sentimentale et sans aucun intérêt pour les cambrioleurs, nous ont été dérobés...", explique le comédien. "On sait jamais... (…) Je tente de faire appel aux cambrioleurs pour récupérer les 3 disques durs des Mac, sur lesquels nous avons 10 ans de souvenirs et 10 ans de travail. Ils ne vous serviront à rien. Alors n'hésitez pas à nous les rendre. Pareil pour les disques d'or et les trophées. Ils n'auront aucune valeur à la revente. Ils ont juste une valeur sentimentale pour moi", insiste-t-il.

Piégé par Twitter?

Michaël Youn semble prêt à tout pour convaincre les voleurs. Au total, l’acteur a posté 24 messages en l’espace de quelques heures, dans lesquels il tente aussi la carte de l’ironie : "Rendez-nous les souvenirs que nous ne pourrons jamais remplacer. Il vous suffit de les envoyer à notre adresse (je crois que vous la connaissez)", lance-t-il. "Je serai même prêt à vous donner deux, trois trucs que vous avez oublié...", plaisante encore l’humoriste.

Mais, ironie de l’histoire, en publiant quelques éléments de son quotidien sur Twitter, le comédien a peut-être fourni quelques pistes aux cambrioleurs. Début décembre, il avait en effet publié une photo de la rue dans laquelle il vit. Sur l’image, on pouvait clairement distinguer qu’il résidait sur la butte Montmartre, le Sacré Cœur apparaissant au second plan. De la même façon, le 31 décembre, sa compagne avait publié une photo de Megève, laissant clairement comprendre que le couple était en vacances, loin de son domicile parisien.

L'acteur s'agace

Depuis l'appel lancé sur Twitter, toujours pas de nouvelle des voleurs. Pour l’heure, ce sont surtout des blagues des internautes qui se multiplient sur le réseau. Plusieurs membres ont relayé le même message: "Michael Youn et ses problèmes de riche, on s'en bat les noisettes".

Réponse du principal intéressé: "Je ne suis pas en train de "pleurnicher" sur Twitter après un cambriolage qui, pourtant, m'a soulevé le cœur... Un viol", se défend-il. "J'essaye juste, grâce aux moyens de communication actuels, de contacter ceux qui se sont introduits chez moi pour leur demander de rendre ce qui n'a aucune valeur pour eux et qui en a infiniment pour moi. Vous ne feriez pas la même chose à ma place?", questionne l’acteur, avant de se montrer plus virulent : "C'est incroyable le déchaînement de haine parce que j'essaye, tant bien que mal, de lancer un appel pour retrouver deux, trois conneries. À croire que, quand t'as une galère, on préfère te cracher dessus que te tendre la main". A défaut d'interpeller les voleurs, son message a déjà eu un certain écho. Lundi, le sujet "Michaël Youn" figurait dans les thèmes les plus recherchés sur Twitter.