Meurtres à Madagascar : des aveux

  • A
  • A
Meurtres à Madagascar : des aveux
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux Malgaches ont reconnu le meurtre d'un couple de Français dans le sud-ouest de l'île.

L'enquête sur la mort du couple français à Madagascar il y deux semaines a connu une avancée significative jeudi. Deux Malgaches, arrêtés près de Tuléar, dans sud-ouest de l'île, ont été interpellés et ont avoué le meurtre de Johanna Delahaye et de Gérald Fontaine, a annoncé jeudi la police locale.

"Ils ont avoué être ceux qui ont commis les meurtres", a déclaré la police malgache. "Nous cherchons maintenant le mobile, les éventuels autres complices, et s'il y a un commanditaire derrière tout ça", a-t-elle ajouté.

Des preuves retrouvées chez les suspects

La carte bancaire et le téléphone de Johanna ont été retrouvés au domicile des deux Malgaches arrêtés lors d'une perquisition. "C'est grâce au téléphone qu'on a pu les retrouver, même s'ils avaient changé la puce pour pouvoir l'utiliser", a précisé la police. D'après les relevés bancaires reçus par la police, aucun retrait n'a été effectué depuis la disparition du couple.
Amis et colocataires, les deux suspects de nationalité malgache résident à Belalanda, un village proche de La Batterie, la plage où le corps de Johanna a été retrouvé le 15 avril, ainsi que le quad du couple, caché et rétroviseurs arrachés. Selon l'autopsie, la victime a été frappée puis jetée à la mer.

Les corps de Gérald Fontaine, 41 ans, et sa compagne Johanna Delahaye, 31 ans, avaient été retrouvés la semaine dernière. Ils s'étaient rendus en quad le 12 avril sur une plage réputée dangereuse, et peu fréquentée, au nord de Tuléar. Les deux Malgaches arrêtés habitent près de cette plage de la Batterie.