Meurtre de Chloé à Calais : Zbigniew Huminski mis en examen et écroué

  • A
  • A
Meurtre de Chloé à Calais : Zbigniew Huminski mis en examen et écroué
@ AFP
Partagez sur :

Le Polonais de 38 ans est poursuivi pour enlèvement, viol et séquestration suivie de mort.

Zbigniew Huminski, meurtrier présumé de Chloé, neuf ans, à Calais, a été mis en examen vendredi pour enlèvement, viol et séquestration suivie de mort sur mineur de 15 ans par un juge d'instruction de Boulogne-sur-mer, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris auprès de son avocat. Conformément aux réquisitions, le mis en examen a été placé sous mandat de dépôt "dans un établissement pénitentiaire régional", précise le parquet.

Mutique devant le juge. "Il n'a pas parlé devant le juge d'instruction, comme il en a le droit", a indiqué son avocat, Antoine Deguines. Le conseil a précisé que le meurtrier présumé parle couramment français, ajoutant qu'il était toutefois assisté d'un interprète. Pendant la durée de sa garde à vue, Zbigniew Huminski n'a pas demandé l'assistance d'un avocat, selon Me Deguines, désigné vendredi par le bâtonnier de Boulogne-sur-mer.

L'autopsie confirme les abus sexuels. L'homme, qui possède déjà un casier judiciaire chargé, a "immédiatement reconnu son implication dans le décès de l'enfant", avait déclaré jeudi le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi. Il avait été interpellé quelques minutes après la découverte du corps dénudé de la fillette dans un bois, mercredi à 18 heures.

Huminski a raconté aux enquêteurs être arrivé à Calais mercredi matin pour se rendre en Angleterre voir sa sœur, s'être garé pour boire une bière, dans une rue où Chloé jouait. Elle s'est approchée de lui et l'a arrosé à l'aide d'un pistolet à eau. L'homme l'a alors empoignée et emmenée de force dans sa voiture. "L'autopsie (...) confirme la commission d'abus sexuels; le décès est consécutif à une strangulation", explique le parquet.

Une seconde marche blanche samedi. Preuve de l'émotion suscitée, après la marche blanche qui a rassemblé jeudi quelque 5.000 personnes, une nouvelle marche est organisée samedi après-midi, à 15 heures, à Calais. La célébration des funérailles est elle prévue mercredi en l'église Saint-Pierre de Calais.

>> LIRE AUSSI - Calais : le suspect avoue avoir violé et tué la petite Chloé

>> LIRE AUSSI - Meurtre de Chloé ; y a t-il eu des failles juridiques ?