Meurtre dans une mosquée d'Arras

  • A
  • A
Meurtre dans une mosquée d'Arras
Image d'illustration@ MaxPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Le suspect, avec des "antécédents psychiatriques", a blessé un autre fidèle.

Les faits se sont produits vendredi, juste avant 19 heures, à l'ouverture de la mosquée Annour d'Arras, dans le Pas-de-Calais. Un homme armé d'une batte de base-ball a mortellement frappé un fidèle de 73 ans et en a blessé gravement un autre, d’après les informations recueillies par Europe 1.

Le suspect a pu être interpellé. Il s'en était d'abord pris à un groupe de jeunes fidèles avant d'agresser les deux personnes qui étaient en train d'ouvrir les portes du bâtiment. Parmi les personnes légèrement blessées qui se trouvaient à l'extérieur de la mosquée, figure aussi une femme ayant fait un malaise, selon des personnes sur place.

Des "antécédents psychiatriques"

Cet homme, âgé de 32 ans, avait des "antécédents psychiatriques", avec plusieurs séjours dans des hôpitaux spécialisés. D'origine marocaine, il fréquentait cette mosquée d'Arras et était connu dans la communauté musulmane de la ville. Mais d'après des sources proches de l'enquête, il aurait récemment proféré des menaces contre la mosquée.

Le procureur a évoqué "un acte plutôt causé par des troubles du comportement plutôt que par quelque autre motif que ce soit".

Claude Guéant a dénoncé vendredi "un acte d'une sauvagerie inouïe".  Il a fait "part à toute la communauté musulmane d'Arras et plus généralement à la communauté musulmane de France de l'indignation du gouvernement".