Meurtre dans l'Hérault : le suspect est un ancien militaire

  • A
  • A
Meurtre dans l'Hérault : le suspect est un ancien militaire
Les recherches pour retrouver le suspect sont toujours en cours vendredi.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

L'homme suspecté d'avoir tué l'employée d'une maison de retraite jeudi soir a été identifié et interpellé vendredi après-midi.

L'homme qui a poignardé à mort l'employée d'une maison de retraite pour religieux à Montferrier-sur-Lez jeudi soir est toujours en fuite vendredi midi. Cet "homme dangereux" a été identifié et interpellé vendredi en fin d'après-midi. "Aucun élément ne permet de rattacher les faits à du terrorisme islamiste", avait rappelé plus tôt le procureur Christophe Barret lors d'une conférence de presse à Montpellier. À ce stade de l'enquête, les motivations de l'auteur des faits restent inconnues.

Une arme factice retrouvée. Une voiture stationnée à environ 200 mètres de la maison de retraite "Les Chênes Verts" a "rapidement" été découverte par les enquêteurs. Dans ce véhicule a été retrouvée "une arme de type Airsoft, qui tire des billes d’acier, donc pas de munitions réelles", a indiqué Christophe Barret. L'arme factice se trouvait dans un sac. D'autres éléments ont été retrouvés dans cette voiture, a affirmé le magistrat qui n'a pas souhaité les détailler. 

Un ancien militaire de 47 ans. De source proche de l'enquête, ces éléments sont notamment des brevets militaires qui ont aidé à identifier un homme de 47 ans habitant à une dizaine de kilomètres. Ce père de deux enfants a servi dans les troupes parachutistes, mais n'est pas un militaire de carrière, a-t-on encore précisé. Sans emploi, il vivait de petits travaux, notamment en réparant des vélos.