Meurtre dans l'Oise : un suspect avoue

  • A
  • A
Meurtre dans l'Oise : un suspect avoue
@ MAx PPP
Partagez sur :

Un jeune homme de 19 ans a reconnu avoir tué deux retraités, selon les informations d'Europe 1.

Jacques et Thérèse Prévost, 76 ans tous les deux, avaient été retrouvés sauvagement tués dans leur pavillon de Pont-Sainte-Maxence, dans l’Oise, le 29 janvier dernier. Mercredi matin, les gendarmes ont placé en garde à vue deux suspects, dont l'un a été libéré. Le second, un jeune homme de 19 ans, est passé aux aveux, selon les informations obtenues par Europe 1. Il a été mis en examen jeudi matin pour "homicide volontaire" et "actes de barbarie".

Les deux retraités avaient été découverts ligotés à leur domicile, gisant dans une mare de sang. D'après l'enquête, ils avaient été tués de 87 coups de couteau, dont 60 sur la seule femme. Une sauvagerie que le jeune homme, dont l’ADN a été retrouvé sur l’arme du crime, n’a pas pu expliquer aux enquêteurs.

Un vol qui aurait mal tourné

Seule certitude : il connaissait ses deux victimes pour avoir vécu dans le voisinage, il y quelques années. Le jeune homme était alors dans une famille d’accueil. Des voisins avaient remarqué son comportement violent.

Un vol de voiture qui aurait mal tourné : voilà le scénario que les gendarmes ont établi à l’issue de quatre mois d’enquête. Le 25 janvier, de passage à Pont-Sainte-Maxence, le jeune homme aurait cherché une voiture pour rentrer chez lui à Vincennes, à soixante kilomètres de là. Et aurait tenté de voler la Clio du couple de retraités. Un véhicule qui reste toujours introuvable.

Mais au domicile du meurtrier présumé, les enquêteurs ont découvert la télévision et le four à micro-ondes des victimes. Le magistrat en charge de ce dossier devrait ordonner une expertise psychiatrique.