Metz : un homme touche l'arme d'un militaire et s'enfuit, enquête ouverte

  • A
  • A
Metz : un homme touche l'arme d'un militaire et s'enfuit, enquête ouverte
@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Le procureur de la République de Metz a annoncé l'ouverture d'une enquête après qu'un homme ait touché l'arme d'un militaire de l'opération sentinelle samedi soir. 

Une enquête a été ouverte à Metz après qu'un homme a touché l'arme d'un militaire de l'opération sentinelle avant de s'enfuir dans la foule, a-t-on appris dimanche auprès du procureur de la République. "Une enquête a été ouverte pour identifier l'individu, et la piste privilégiée est celle d'un incident", a ajouté le procureur. "Il n'est pas exclu qu'il s'agisse de quelqu'un en état d'ébriété".

L'homme toujours recherché. Samedi soir, devant la cathédrale de la ville, cet homme aurait touché l'arme du militaire, "peut-être pour s'en emparer, sans qu'aucune parole n'ait été échangée, ni aucune revendication formulée", a indiqué Christian Mercuri à l'AFP, confirmant des informations du Républicain lorrain. L'homme s'est ensuite fondu dans la foule, rassemblée dans le centre-ville pour assister aux illuminations de la cathédrale dans le cadre du festival "Constellations".