Metz : deux surveillants de prison agressés

  • A
  • A
Metz : deux surveillants de prison agressés
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les agressions ont eu lieu dans le quartier des hommes puis celui des femmes.

Deux surveillants, un homme et une femme, ont été agressés séparément par des détenus mardi à la maison d'arrêt de Metz. En fin de matinée, "un détenu connu du grand banditisme s'est jeté violemment sur un agent en lui assénant des coups de poings", puis vers 17h15 dans le quartier des femmes une détenue a attaqué une surveillante qui venait la fouiller et a tenté de l'étrangler à mains nues, selon un communiqué du syndicat CGT pénitentiaire.

"Cette surveillante a reçu 14 jours d'ITT (incapacité totale de travail, ndlr), et une autre venue à son secours 2 jours d'ITT", a précisé Fadila Doukhi, déléguée FO pénitentiaire à Nancy. L'auteure de l'agression est une détenue "psychologiquement atteinte, qui n'a pas sa place en prison", a dénoncé Fadila Doukhi.

La direction interrégionale des services pénitentiaires de l'Est a confirmé les deux agressions, sans rentrer dans les détails. Les agresseurs ont été placés au quartier disciplinaire et entendus par la police. Le parquet de Metz va décider de probables poursuites pénales à leur encontre, selon la direction. La maison d'arrêt de Metz-Queuleu est en situation de surpopulation carcérale, accueillant actuellement près de 600 détenus pour une capacité de 400 places environ. La surveillance est assurée par 234 agents, a précisé la direction.