Méthodes des "stups" : levée de la garde à vue de l'ex-patron de la lutte antidrogue

  • A
  • A
Méthodes des "stups" : levée de la garde à vue de l'ex-patron de la lutte antidrogue
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

L'ex-patron de la lutte antidrogue a été entendu dans une enquête s'intéressant aux méthodes des "stups". 

La garde à vue de François Thierry, ex-patron de la lutte antidrogue, entendu mercredi à l'IGPN, la "police des polices" dans une enquête s'intéressant aux méthodes des "stups", a été levée dans la soirée, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

La garde à vue d'un autre policier, capitaine à l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), anciennement dirigé par François Thierry, a également été levée. Les deux policiers pourraient être réentendus ultérieurement par les enquêteurs, a précisé la source.

Une trop grande proximité avec un indic ? L'ancien patron des "stups" est accusé d'une proximité trop grande avec un indic, le plus gros importateur de cannabis en France. L'importation en France de plusieurs dizaines de tonnes de drogue aurait même été facilitée par l'ancien patron de l'office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants, selon des informations publiées par Libération.