Martinique : les douaniers saisissent près d'un demi-million d'euros en mer

  • A
  • A
Martinique : les douaniers saisissent près d'un demi-million d'euros en mer
L'argent a été jeté d'un bateau qui prenait la direction de l'île de Sainte-Lucie. (Image d'illustration) @ PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :

Les douanes ont rappelé que la sortie d'argent de Martinique, quand la somme est égale ou supérieure à 10.000 euros, doit faire l'objet d'une déclaration.

Près d'un demi-million d'euros a été récupéré par des douaniers, le 17 octobre, en Martinique, lors de l'interception d'une embarcation faisant route vers l'île de Sainte-Lucie, a appris l'AFP lundi auprès des douanes et de la préfecture de Martinique.

Un sac jeté à la mer. Lors de cette opération, le pilote de l'embarcation, une "yole", a réussi à jeter par-dessus bord "un sac à dos contenant des liasses de billets de 500 euros d'un montant total de 400.000 euros", vite récupéré par les agents de la brigade de surveillance nautique des douanes du Marin dépêchés sur les lieux, précise-t-on. La yole avait été auparavant repérée et empêchée de fuir par l'hélicoptère de la brigade de surveillance aéromaritime de la direction garde-côte des douanes en attendant l'arrivée des hommes de la brigade de surveillance.

"Blanchiment" et trafic de chair de tortue. L'homme de nationalité Saint-Lucienne doit être poursuivi pour "blanchiment de capitaux en provenance d'une activité illégale" et a été remis à l'OCRTIS. Il est également suspecté d'avoir participé à un trafic de chair de tortue, selon un communiqué de la préfecture.

Déclaration obligatoire au-dessus de 10.000 euros. La législation impose à toute personne physique opérant un transfert de fonds "d'un montant égal ou supérieur à 10.0000 euros à les déclarer à l'administration des douanes (...) afin de lutter contre le blanchiment des capitaux provenant de trafics illicites, notamment des stupéfiants", rappelle ce communiqué.