Marseille : une escroquerie record

  • A
  • A
Marseille : une escroquerie record
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux employées d’un hôpital marseillais sont suspectées d’avoir détourné 700.000 euros.

Deux salariées de l’hôpital psychiatrique Edouard-Toulouse, à Marseille ont été interpellées le 11 janvier et mises en examen pour détournement de fonds publics et recel, faux et usage de faux et usurpation d'identité. C’est le Parisien qui révèle l’affaire, vendredi.

Les deux employées, âgées de 40 et 58 ans, sont accusées d’avoir détourné en l’espace de dix années environ 700.000 euros des comptes de l’hôpital. Les premiers doutes de l’administration remontent à mars 2010 : des anomalies sont recensées dans l’utilisation de cartes de carburant. Trop de pleins de voitures ont été effectués.

Les salariées nient les faits

Les soupçons se portent alors sur les deux agents administratifs. L’enquête va révéler également des détournements d’argent liquide destiné aux activités socio-thérapeutiques des malades. Les deux femmes se faisaient passer pour du personnel soignant et rédigeaient des fausses factures en imitant des signatures de fonctionnaires.

Au final, les deux employées, qualifiées de "modèles", auraient détourné l’équivalent de 700.000 euros. 70 plaintes pour usurpation d’identité ont été déposées. Mises en examen, elles ont aussi été révoquées de leurs fonctions avant d’être licenciées début décembre. Les deux suspectes nient les faits qui leurs sont reprochés.