Marseille : un homme tué par balles

  • A
  • A
Marseille : un homme tué par balles
Un homme de 28 ans a été tué par balles vendredi soir dans un quartier du nord de Marseille.@ Reuters
Partagez sur :

La victime de 28 ans a été tuée d'un tir de fusil de chasse, utilisé par un commando de trois hommes.

La victime du règlement de comptes survenu vendredi soir dans les quartiers Nord de Marseille a été tuée d'un tir de fusil de chasse, utilisé par un commando de trois hommes, a-t-on appris samedi de source proche de l'enquête. Membre de la communauté des gens du voyage, Manuel Rodriguez, 28 ans, était titulaire d'une fiche de recherches émanant d'un juge d'instruction aixois en septembre 2010 pour des cambriolages, a-t-on précisé de même source.

Les trois membres du commando, qui ont opéré vers 21h15 dans une rue habituellement calme du 13e arrondissement, mais située à proximité de la zone où deux jeunes hommes avaient déjà été tués le 1er novembre, étaient masqués et munis d'un fusil de chasse. "Une arme de chasse aurait été utilisée", a confirmé le parquet de Marseille. Ses agresseurs se trouvaient dans une voiture, alors que lui-même était à pied, selon des sources policières. Le tireur avait le visage dissimulé par une capuche, a précisé une source proche de l'enquête.

"Trop, c'est trop !"

marseille 930

© Reuters

Selon les premiers éléments de l'enquête, le tireur est descendu d'une voiture pour achever d'une balle dans la tête la victime, touchée dans un premier temps au bras alors qu'elle marchait dans la rue, après avoir été aperçue dans l'un des bars du quartier. Sa compagne a été entendue par la brigade criminelle de la police judiciaire, en charge de l'enquête, a-t-on précisé de même source.

Ce décès porte à 24 le nombre de morts dans des règlements de comptes dans la région marseillaise depuis le mois de janvier, dont 18 dans la ville. "Trop c'est trop! La situation est devenue insupportable pour les habitants : avec cette série d'homicides nous sommes désormais dans une situation légitime d'attente des résultats promis avec toute une série d'actions engagées" a réagi le maire socialiste du secteur, Garo Hovsepian.

Une autre rixe dans le centre Marseille

La nuit de vendredi à samedi a été émaillée d'autres violences. Un Cap-Verdien de 28 ans a été transporté à l'hôpital de la Timone entre la vie et la mort, après avoir été blessé à l'arme blanche au thorax à la suite d'une rixe dans le centre-ville de Marseille, tandis qu'à Carnoux-en-Provence, une commune proche, des individus ont tiré sur la façade d'une discothèque, touchant une cliente, dont les jours ne sont pas en danger.