Marseille : un autre règlement de comptes

  • A
  • A
Marseille : un autre règlement de comptes
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux hommes ont été tués, un autre blessé, entre jeudi et vendredi dans les Bouches-du-Rhône.

C'est le deuxième règlement de comptes en moins de 24 heures, le cinquième en moins de deux semaines. Un homme a été tué et un autre blessé par des tirs de pistolet automatique vendredi peu après 14 heures dans les quartiers nord de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Ils quittaient la cité Consolat à bord d'une voiture quand un scooter s'est rapproché d'eux. Le passager a alors ouvert le feu sur le véhicule.

Les faits se sont produits à proximité du lycée Saint-Exupéry, dont les élèves étaient en cours au moment des événements. Un des hommes, âgé de 27 ans, est mort sur place. Le second, blessé à l'omoplate et à l'avant-bras gauche, a été transféré à l'hôpital, a indiqué une autre source proche du dossier. Né en 1977, il est connu des services de police.

Une première victime jeudi

Jeudi, c'est un homme d'une trentaine d'années qui a été abattu d'une rafale de kalachnikov. Les faits se sont déroulés vers 22h45, dans la commune de Châteauneuf-les-Martigues, à une vingtaine de kilomètres de Marseille. Selon des sources concordantes, la victime serait Alioune Diagne, née à Dakar en 1976.

"La victime se trouvait toute seule dans sa voiture, elle a été abattue par un ou plusieurs individus", précise une source proche de l'enquête, contactée par Europe1.fr. La victime a succombé malgré l'intervention des pompiers qui n'ont pas pu la ranimer. Le corps gisait sur le sol à l'extérieur du véhicule, immobilisé aux abords d'un rond-point. 36 projectiles ont été retrouvés sur les lieux du crime.

Connu des services de police

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un règlement de comptes. "L'homme était connu des services de police pour des infractions diverses", précise une source proche de l'enquête à Europe1.fr. L'homme a en effet été identifié comme étant un multirécidiviste, connu de la justice notamment pour trafic de stupéfiants, a confirmé parquet d'Aix-en-Provence, vendredi matin. Une autopsie sera pratiquée vendredi dans la matinée, a indiqué par ailleurs le parquet d'Aix-en-Provence.

Une douzaine de règlements de comptes ont été enregistrés depuis le début de l'année dans la région marseillaise, dont quatre dans les quinze derniers jours. En 2011, une vingtaine de règlements de comptes ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône, faisant 16 morts, dont 15 à Marseille. La grande majorité est liée au trafic de drogue dans les cités dites sensibles de la ville.