Marseille : policier et agresseur sexuel

  • A
  • A
Marseille : policier et agresseur sexuel
Pour la deuxième fois en un an, le tribunal a jugé et condamné un policer pour des agressions sexuelles dans le cadre de ses fonctions.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un policier a été condamné à 2 ans de prison pour des agressions sexuelles sur des gardées à vue.

Le gardien de la paix ne s’est même pas présenté à l’audience. Il n’a donc pas pu entendre les mots du président du tribunal au moment de la lecture du jugement. "Nous ne pouvions pas faire moins", a asséné le magistrat. Deux ans de prison ferme, et une radiation à vie pour ce fonctionnaire d’une trentaine d’années, marié, père de famille, décrit comme autoritaire et plusieurs fois rappelé à l’ordre.

L'homme a été condamné pour agressions sexuelles commises sur deux jeunes femmes lors d'une garde à vue il y a trois ans. Ses proies : deux jeunes filles de 18 et 19 ans interpellées sur la plage pour une broutille. Pendant la nuit, il les oblige chacune leur tour et séparément à se déshabiller et leur fait subir des attouchements prétextant un examen médical.

Un précédent en 2010

Libérées au petit matin, Nadège et Sofia portent plainte dans un commissariat de quartier. Mais là, on refuse de les écouter. Alors elles s’adressent au procureur, qui saisit finalement l’Inspection générale des services.

La procédure va mettre presque trois ans avant d’aboutir. Pour l’avocat des jeunes filles, Me Wizenberg, "cette affaire démontre une fois de plus les abus de pouvoir lors des gardes à vue. Il y a un an tout juste, un autre policier marseillais a écopé de neuf ans de prison pour viol dans les mêmes circonstances.