Marseille : jusqu'à 2 ans de prison ferme requis dans un trafic de pesticides

  • A
  • A
Marseille : jusqu'à 2 ans de prison ferme requis dans un trafic de pesticides
Plusieurs acteurs du marché européen des produits phytosanitaires comparaissent devant le tribunal correctionnel de Marseille.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Les cinq prévenus et les deux sociétés incriminées sont accusés d'avoir mis sur le marché français certains produits phytosanitaires sans autorisation, dont l'un à "la toxicité aiguë".

Des condamnations allant jusqu'à deux ans de prison ferme ont été requises mercredi devant le tribunal correctionnel de Marseille contre plusieurs acteurs du marché européen des produits phytosanitaires, jugés pour tromperie et mise sur le marché sans autorisation.

Une première pour un trafic d'une telle ampleur. Il s'agit, selon l'accusation, du "premier dossier d'ampleur d'un trafic international de produits phytopharmaceutiques". Spécialistes de la fabrication et de la commercialisation de pesticides, cinq prévenus et deux sociétés se voient reprocher d'avoir détourné la procédure communautaire d'autorisation d'importation pour commercialiser en France six produits et d'avoir, dans un cas, distribué un fongicide contenant un insecticide à "la toxicité aiguë pour les utilisateurs".