Marseille : démantèlement d'un important réseau de trafic de cigarettes de contrebande

  • A
  • A
Marseille : démantèlement d'un important réseau de trafic de cigarettes de contrebande
@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Le trafic pouvait rapporter 600.000 à 1 million d'euros par an à ses principaux organisateurs. 

Onze personnes ont été mises en examen et écrouées après le démantèlement à Marseille d'un important réseau de trafic de cigarettes de contrebande. Les suspects importaient illégalement sur des ferries plusieurs milliers de cartouches par mois, a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert.

Avec un bénéfice de 10 à 15 euros par cartouche, le trafic pouvait rapporter 600.000 à 1 million d'euros par an à ses principaux organisateurs, précise dans un communiqué le secrétaire d'Etat, qui évoque le démantèlement du "plus important réseau de trafiquants de tabac identifié agissant sur le port de Marseille".

Des cigarettes depuis l'Algérie. "L'affaire débute le 13 mai 2016 suite au contrôle d'un individu par les douaniers de la direction régionale des douanes de Marseille alors que, sur le port, il charge 150 cartouches de cigarettes en provenance du Maghreb dans sa voiture", explique le secrétaire d'Etat dans un communiqué. L'enquête de plusieurs mois, confiée par le parquet de Marseille au service national de douane judiciaire, permet d'identifier un groupe important "très structuré et organisé" des cigarettes par ferry depuis l'Algérie.

Au total, 16 personnes ont été placées en garde à vue, dont 11 ont été mises en examen et placées en détention provisoire. Les perquisitions ont quant à elles permis de saisir en tout près de 1.600 cartouches de cigarettes, représentant une valeur de 100.000 euros, une arme de poing et 27.000 euros en espèce.