Marne : les ossements de deux "poilus" retrouvés dans un champ

  • A
  • A
Marne : les ossements de deux "poilus" retrouvés dans un champ
Cérémonie d'hommage aux soldats-martyrs de Lingre, 6 décembre 2014@ FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :

Les squelettes des deux soldats de la Première guerre mondiale ont été déterrés par un cultivateur qui labourait son champ, au "Mont Sapigneul". 

Les restes du caporal Jean Bourdon, 28 ans, et du deuxième classe Edmond Trapé, 35 ans, deux soldats français tués lors des offensives d'avril 1917 aux Chemins des Dames, ont été découverts par un agriculteur près de Cormicy, dans la Marne. Les squelettes incomplets des deux poilus, qui étaient mêlés aux ossements d'au moins deux autres personnes, ont été déterrés par un cultivateur qui labourait son champ, au "Mont Sapigneul", au nord de Reims. Le lieu-dit fut le théâtre d'une bataille sanglante lors des offensives Nivelle. 

Effets personnels. Ce sont "leurs plaques qui ont dévoilé leur identité", raconte Yves Desfossés, conservateur régional de l'archéologie en Champagne-Ardenne. Un porte-monnaie, des boutons d'uniformes, des cartouches et des sacs à dos ont été découverts parmi les dépouilles. "Le secteur a été pris par les Français le 16 avril et perdu le soir même, les bouts de corps ont certainement été enfouis dans une fosse commune par les Allemands qui ont nettoyé le champ de bataille", a précisé M. Desfossés. Selon lui, les ossements vont être étudiés par un anthropologue avant d'être restitués à l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre.