Mariages chinois : Lise Han condamnée à 30 mois de prison

  • A
  • A
Mariages chinois : Lise Han condamnée à 30 mois de prison
Lise Han, vêtue de noir en octobre, a fondu en larmes devant photographes et caméras à l'évocation de l'ancien maire et sénateur de la ville.@ © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

Dans cette affaire de détournement de fonds publics, Lise Han était devenue la principale accusée après le suicide de Jean Germain.

Lise Han, organisatrice des "mariages chinois", des cérémonies symboliques présidées par l'ancien maire socialiste de Tours, Jean Germain, a été condamnée jeudi à 30 mois de prison, dont 12 mois ferme. Dans cette affaire de détournement de fonds publics, Lise Han était devenue la principale accusée après le suicide de Jean Germain. L'ancien sénateur-maire PS de Tours s'est suicidé le 7 avril 2015, quelques minutes avant l'ouverture du procès. Celui-ci avait alors été ajourné jusqu'en octobre dernier.

Une liaison avec l'ancien maire. Le procès avait notamment été marqué par la révélation d'une liaison entre Lise Han et Jean Germain. La liaison "a commencé le 6 janvier 2007" et s'est achevée en octobre 2012, avait alors précisé Lise Han en octobre. Mais, a-t-elle ajouté sans convaincre, "ça n'a rien à voir avec le reste". Le reste, c'est-à-dire l'organisation de "noces romantiques en Touraine", des packages touristiques dont elle était à la fois le donneur d'ordres depuis le cabinet du maire de Tours, et la gérante de fait de la société qui en remportait les marchés.