Lyon : sortie de piste d'un A321

  • A
  • A
Lyon : sortie de piste d'un A321
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'avion de la compagnie Air Méditerranée transportait 181 passagers. Tous sont indemnes.

C'est un incident rare qui s'est produit vendredi soir à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Un avion de la compagnie Air Méditerranée est sorti de piste lors de son atterrissage. Si aucun passager ne semble avoir été blessé, cet incident a causé quelques dommages sur le trafic aérien local.

300 mètres de trop. L'avion qui arrivait de Dakar, au Sénégal, après une première escale à Agadir au Maroc pour faire le plein de kérosène, a atterri sur la piste B de l'aéroport lyonnais à 20h47, vendredi soir. Pour une raison encore inconnue, il est allé "au delà du seuil de la piste sur environ 300 mètres", selon Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, le préfet délégué à la défense et à la sécurité. L'avion s'est ensuite retrouvé embourbé sur un terrain détrempé.

Une enquête ouverte. La Gendarmerie des transports aériens (GTA) et le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) ont été chargés de l'enquête. Ils ont commencé à entendre les membres de l'équipage.

Sept personnes choquées. Cette sortie de piste n'a pas eu d'incidence lourde, malgré ce que pouvait laisser supposer les gros moyens de secours déployés. Une centaine de personnes, du Samu, de la police aux frontières, et des pompiers notamment, se sont rapidement rendu sur les lieux. Les 181 passagers de l'A321, dont 7 membres d'équipage, ont pu être  été évacués de l'avion vers 22 heures. Seules sept personnes ont été choquées et ont été examinées par le Samu. Les passagers ont pu quitter l'aéroport dans la soirée. Et ceux qui n'avaient pu récupérer des biens personnels dans la soute seront hébergés pour la nuit.

"On a senti le cramé". Un passager de l'avion s'est confié à 20 Minutes peu après l'accident. Sylvain raconte un atterrissage houleux, précédé de "signes avant-coureurs". "L'avion a fait un petit zig-zag inhabituel avant de s'arrêter" à Agadir, escale imprévue de ce vol parti initialement de Dakar. "A Lyon, l'avion a survolé la piste pendant très longtemps, très près du sol, sans se poser. Ensuite, on a senti les freins, on est partis à gauche, puis à droite, tout droit dans un champ (...) On a alors senti le cramé et on a eu peur que ça prenne feu", ajoute ce passager "très stressé" comme les autres passagers de ce vol.

Les vols suspendus dans la foulée. Première conséquence visible de cette sortie de piste, huit vols ont été déroutés sur Genève, Marseille et Clermont-Ferrand pour revenir se poser peu après minuit à Lyon et huit vols ont été annulés.



Finalement, une des deux pistes de l'aéroport a été rouverte avant minuit, avant que le trafic revienne à la normale samedi matin. L'avion, lui, est toujours embourbé. "Il va falloir des moyens lourds pour le dégager", a encore indiqué le préfet, alors qu'un épais brouillard s'est abattu sur l'aéroport.