Lycéen poignardé : deux mises en examen

  • A
  • A
Lycéen poignardé : deux mises en examen
@ CAPTURE GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

L'auteur de coups de couteau mortels et un mineur ont été mis en examen jeudi.

Le lycéen de 18 ans auteur de coups de couteau mortels sur un autre élève de son établissement, mardi, à Bourges, a été mis en examen jeudi pour homicide volontaire, a-t-on appris auprès du parquet de Bourges. Un autre adolescent, un mineur accusé d'avoir fourni le couteau du crime, a pour sa part été mis en examen pour complicité d'homicide volontaire, selon le vice-procureur Alain Zakrajsek. Le parquet a requis leur placement en détention et un juge des libertés et de la détention devait se prononcer dans le courant de l'après-midi.

Il nie avoir voulu tuer le lycéen

Le jeune majeur, élève de terminale scientifique, interpellé peu après l'altercation mardi en milieu de journée devant le lycée Marguerite-de-Navarre, a reconnu avoir porté les coups de couteau mais il nie avoir voulu tuer Redha, 17 ans et demi, avait précisé le procureur Vincent Bonnefoy. 

L'autopsie de la victime, élève de terminale STG dans le même établissement, a révélé que Redha avait succombé après avoir eu l'artère axillaire gauche sectionnée. Au moins trois coups de couteau ont été portés, a précisé le vice-procureur.

Le crime d'homicide volontaire est passible d'une peine maximum de 30 ans de réclusion.

Un "litige financier"

Un "litige financier" opposait les deux adolescents, selon le procureur. Ce litige pourrait être l'une des raisons de l'altercation entre les deux élèves, survenue mardi vers midi devant le lycée Marguerite-de-Navarre. Plusieurs lycéens ont évoqué une dette de quelques dizaines d'euros pour l'achat d'un vêtement.

"On n'a pas de certitude que ce soit la seule motivation de l'acte", avait souligné Vincent Bonnefoy lors d'une conférence de presse.