Louis-Sidney a laissé des traces sur le Net

  • A
  • A
Louis-Sidney a laissé des traces sur le Net
Profil Facebook, messages sur des forums islamistes, clip, Jérémie Louis-Sidney s'épanchait régulièrement sur internet@ CAPTURE VIDEO
Partagez sur :

Facebook, forums islamistes, clip, Jérémie Louis-Sidney s’épanchait régulièrement sur le web.

Abu Qa'qa Al Faransi, Anas-Penio... Sous ces pseudos se cache un seul et même homme : Jérémie Louis-Sidney, l'un des membres présumés de la cellule islamiste, le jeune homme tué le week-end dernier lors du coup de filet. Il utilisait ces identités pour surfer sur Internet, notamment sur un forum islamiste, ou pour poster des vidéos de propagande.

Des conseils sur la conversion

Sur le forum du site Ansar al Haqq, fréquenté par des islamistes, Jérémie Louis-Sidney utilisait le pseudo "abou qa'qa", indique le site du Nouvel Observateur. Inscrit en mai 2011 sur le forum, le jeune homme, qui précise habiter au Cannet, avait posté 26 messages [le forum a été rendu inactif après le coup de filet, ndlr]. Dans la grande majorité, "abou qa'qa" s'exprimait sur des questions religieuses - il répond notamment à un internaute qui cherchait des conseils pour se convertir à l'islam.

Dans un autre message, posté en mai 2011, il demande si "les prières sont valides pour une personne qui consomme du cannabis". Une question qui le préoccupe dit-il, car il fait la "dahwa" (prière, ndlr) à certains frères".

Le "mentor" de Mohamed Merah ?

Un autre message, posté cette fois par un autre membre, reprend le récit fait par "abou qa'qa" de sa rencontre avec "Youssef Al-Faransi", le nom islamique de Mohamed Merah. "J’ai connu le frère de près et je me suis assis avec lui à de nombreuses occasions. Et j’étais même, pour un court laps de temps, un de ses mentors", assure-t-il.

>> A lire aussi : Jérémie Louis-Sidney "a évolué après la prison"

"C’était un jeune qui a grandi dans le pays des mécréants et il n’a connu dans son enfance que Aljahiliya (ignorance) et l’obscurité qui enveloppent la vie des mécréants en Occident", poursuit-il. "Le martyr était son objectif", certifie encore "abou qa'qa".

"Oui à l'islam ! Non à la démocratie"

"Abou qa'qa" se dit également hostile à la démocratie. Il demande ainsi, dans un message posté début mai juste avant la présidentielle, où se procurer "des tracts anti vote" pour les distribuer à Torcy, là où des éléments pour fabriquer une bombe ont été découverts. "Les imams de là-bas ont fait du forcing sur le fait de voter et énormément de musulman ignorant de la gravité ont du mal à ouvrir les yeux sur ce sujet", écrit-il.

Sur Facebook, un compte créé le 3 avril dernier au nom de Abu Qa'qa Al Faransi, reprend la même idée. L'utilisateur est membre du groupe "Oui à l'islam ! Non à la démocratie".

>> A lire aussi : Terrorisme : qui sont les suspects ?

Jérémie Louis-Sidney est également présent sur la plateforme vidéo Dailymotion. Sous le pseudo Anas-Penio - "Anas étant le nom musulman de Sidney", explique le Nouvel Obs -, là encore où il affirme vivre au Cannet, il a posté plus d'une centaine de vidéos. Y figure notamment l'intégralité d'une série, Les arrivées, "qui véhicule l'idée selon laquelle l'histoire mondiale et l'ensemble des événements récents ne seraient qu'une immense conspiration orchestrée par l'ensemble des forces du mal (illuminati, Juifs, francs-maçons...) afin d'installer un nouvel ordre dont les Musulmans seraient les principales victimes", explique le Nouvel Obs.

Néanmoins, Jérémie Louis-Sidney n'apparaît pas sur les vidéos qu'il met en ligne. On peut en revanche le voir dans un clip de rap daté de mai 2009 et retrouvé par France 2.

Regardez le clip :