Lot : il se déguise en pompier et vole leur camion

  • A
  • A
Lot : il se déguise en pompier et vole leur camion
@ EUROPE1/MARC-ANTOINE BINDLER
Partagez sur :

Un adolescent de 17 ans a été interpellé mardi dans le Lot. Il avait acheté une tenue de pompier sur Internet pour mieux tromper leur vigilance.

Un adolescent de 17 ans obnubilé par les voitures de pompiers au point de se déguiser en soldat du feu pour les voler vient d'être interpellé à l'issue d'un dernier vol et d'une course-poursuite de 130 kilomètres, a-t-on appris mardi auprès des gendarmes du Lot. Le jeune homme, placé en milieu fermé, sera jugé le 19 mai par le tribunal pour enfants de Cahors. Le mineur, visiblement très attiré par les véhicules rouges des pompiers, a même commandé une tenue de pompier sur Internet pour s'emparer des véhicules en question, expliquent les gendarmes dans un communiqué.

Une fois au volant, il n'hésite pas à mettre le gyrophare et déclencher la sirène deux tons, ce qui facilite quelque peu son repérage. Les vols commencent apparemment en août 2013, lorsque le jeune homme qui n'a pas le permis de conduire jette son dévolu sur une caserne de Latronquière, dans le nord du Lot, où il s'empare d'un véhicule qu'il abandonnera plus tard, accidenté. En novembre, c'est la caserne de Gramat qui est visée. Quelques jours plus tard, il récidive, toujours aux dépens du centre de secours de Latronquière, avant d'être interpellé après un périple de plusieurs dizaines de kilomètres.

Puis, "le mineur se fait oublier pendant quelques mois", expliquent les gendarmes. Mais dans la nuit du 16 au 17 avril, il rentre dans le centre de secours de Sousceyrac où il dérobe un véhicule léger, ce qui donnera lieu à une course-poursuite avec les gendarmes qui s'achève en fin de journée à Cahors.

Le mineur est remis à son père le 18 avril  mais il lui fausse immédiatement compagnie pour voler une fourgonnette dans le centre de secours de Bretenoux.  Commence alors une course-poursuite de 130 km sur l'autoroute. Le mineur, qui roule à 170 km/h la plupart du temps, finira par être interpellé par les gendarmes à Caussade, dans le Tarn-et-Garonne, non sans avoir heurté un véhicule de la gendarmerie. Le garçon a été jugé pénalement responsable, ajoutent les gendarmes qui se félicitent que cette épopée se soit terminée sans victime. Il aime juste trop les voitures rouges des pompiers, avancent-il en guise d'explication.