Lot-et-Garonne : mort mystérieuse dans une voiture

  • A
  • A
Lot-et-Garonne : mort mystérieuse dans une voiture
Une jeune fille de 15 ans a été placée en garde à vue après que son amant de 44 ans a été touché d'un coup de feu.@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Une jeune fille de 15 ans, retrouvée en état de choc près du véhicule, a été placée sous le statut de témoin assisté.

L'INFO. La voiture était garée au bout d'une petite route isolée, sur un chemin de terre de Caudecoste, dans le Lot-et-Garonne, à une quinzaine de kilomètres d'Agen. Que s'est-il passé à l'intérieur ? Le scénario de la mort d'un homme de 44 ans, retrouvé mercredi soir dans le véhicule et tué d'au moins un coup de fusil, est encore flou. La jeune fille de 15 ans, découverte en état de choc dans la voiture, a été placée vendredi sous le statut de témoin assisté. La jeune fille a été placée sous le statut de témoin assisté dans le cadre d'une 'information judiciaire ouverte pour le chef de "violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner", a indiqué le parquet d'Agen. Ce statut est intermédiaire entre celui de simple témoin et de mis en examen.

L'adolescente aurait donné l'alerte. Les gendarmes, alertés par un appel téléphonique, arrivent sur place à 19h30 mercredi. Ils découvrent un cadavre et, à proximité, une jeune fille de 15 ans, accompagnée de son père.  Un fusil de chasse est retrouvé près de la voiture. La jeune fille aurait elle-même donné l'alerte en appelant son frère, qui a ensuite contacté la gendarmerie.

Ils se connaissaient depuis plusieurs mois.  L'arme, qui appartiendrait à la victime, vient vraisemblablement d'être utilisée, "possiblement par l'adolescente" selon le procureur d'Agen, Pascal Prache, qui restait prudent jeudi sur le déroulement des faits. "Cette jeune fille et la personne retrouvée décédée se connaissaient depuis au moins quelques mois. Les investigations se poursuivent et  devraient nous permettre de préciser les choses sur sa situation personnelle, les relations qu'il pouvait entretenir ou pas avec la jeune fille retrouvée" a indiqué le magistrat au micro d'Europe 1.

Une victime déjà connue de la justice. Les enquêteurs comptent donc désormais  sur les explications de cette mineure pour comprendre ce qu'il s'est passé. La victime et la jeune fille étaient semble-t-il amants depuis un an, rapporte Sud Ouest. L'homme serait passé chercher l'adolescente chez son père, mercredi en fin de journée. Le coup de feu mortel a été tiré environ une heure plus tard, à une dizaine de kilomètres de là. Dispute qui a mal tourné ? Geste de défense ? L'autopsie, les expertises balistiques et les auditions devraient permettre de savoir assez vite dans quelles conditions ce quadragénaire, déjà connu de la justice pour des affaires de stupéfiants et d'atteintes aux biens, a été mortellement blessé dans ce véhicule.