Loiret : condamnation pour harcèlement moral de l'ancien directeur du conseil départemental

  • A
  • A
Loiret : condamnation pour harcèlement moral de l'ancien directeur du conseil départemental
L'homme a été condamné à un an de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende.@ AFP
Partagez sur :

L'homme était accusé de harcèlement moral par deux employés des services départementaux du Loiret. Il a été condamné à un an de prison avec sursis.

L'ancien directeur général des services du conseil départemental du Loiret a été condamné jeudi à un an de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel d'Orléans pour harcèlement moral. Cette décision est conforme aux réquisitions du ministère public. Le prévenu, Thierry-Yves Lidolff, qui, après seize ans dans cette institution, a quitté ses fonctions début 2012 pour rejoindre le conseil départemental des Hauts-de-Seine, était accusé de harcèlement moral à l'encontre de deux directeurs généraux adjoints.

Deux ans d'humiliations. A l'audience, le 7 juin, ces derniers avaient décrit par le menu les humiliations répétées dont ils affirmaient avoir été l'objet, entre janvier 2010 et décembre 2011. Ce qu'avait contesté leur supérieur hiérarchique, évoquant la thèse d'un complot ourdi contre lui. Dans un premier temps, la plainte des victimes déposée en 2011, avait été classée sans suite. Elles avaient à nouveau déposé plainte en 2012 mais cette fois avec constitution de partie civile. En revanche, en 2012 également, le parquet avait ouvert à leur encontre une information judiciaire pour harcèlement moral contre X. A titre de réparation,Thierry-Yves Lidolff, qui a quitté à l'été 2013 le conseil départemental des Hauts-de-Seine, devra verser 11.500 euros à chacune des parties civiles.