Ligonnès : des recherches dans les monastères

  • A
  • A
Ligonnès : des recherches dans les monastères
Les enquêteurs ne négligent aucune piste, y compris celle menant aux discrets monastères qu’a pu fréquenter Xavier de Ligonnès.@ REUTERS/DR
Partagez sur :

INFO E1 - Les enquêteurs étudient toutes les possibilités, y compris les lieux de retraite spirituelle.

Les enquêteurs continuent d’explorer toutes les pistes pour retrouver la trace de Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d’être impliqué dans le meurtre de toute sa famille. Parmi les pistes privilégiées, les monastères.

La personnalité et le parcours de Xavier de Ligonnès les conduisent en effet vers les lieux de retraite spirituelle. C’est notamment un monastère du Var qui a été visité par les enquêteurs, un lieu des plus discrets, loin de tout, situé à la fois près de l’ancien domicile de la famille Ligonnès avant leur venue à Nantes et près de celui de la tante du père de famille. Cette dernière a d’ailleurs déjà reçu la visite des policiers.

Dans les monastères, on ne laisse aucune trace

Dans ces lieux qui accueillent du public pour quelques jours de repos et de méditation, les procédures classiques des établissements hôteliers n’existent pas : pas de carte d’identité, pas d’empreinte de carte bancaire. Il suffit juste d’avoir un discours cohérent et une volonté manifeste de se retirer.

Sur place, on n’est pas obligé de voir qui que ce soit, ni d’assister aux offices : un panier repas est déposé devant la porte du studio trois fois par jour. Le jour du départ, on laisse une enveloppe sur la table, on donne ce qu’on veut et on s’en va.

Rien ne dit que Xavier de Ligonnès y soit passé, mais ces structures intéressent forcément les enquêteurs. D’autant que leur dernière piste s’arrête toujours dans le Var, sur le parking d’un hôtel, le 15 avril dernier.