Libéré, Achoui dénonce un "acharnement"

  • A
  • A
Libéré, Achoui dénonce un "acharnement"
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’ex-avocat de 42 ans s'est exprimé vendredi sur Europe 1, après sa garde à vue.

Karim Achoui, qui avait été placé en garde à vue jeudi dans une affaire d'extorsion de fonds, a été remis en liberté vendredi après-midi sans mise en examen. L’ex-avocat de 42 ans, suspendu de ses fonctions en 2009, a aussitôt dénoncé "un acharnement".

"J’ai le sentiment, je ne vous le cache pas, qu’il y a un acharnement qui devient absolument insupportable", a-t-il insisté sur Europe 1 avant d’ajouter : "Tout cela ne méritait pas qu’un fonctionnaire de police dont j’avais malheureusement déjà croisé la route lors de l’affaire Ferrara, se retrouve là encore dans un dossier dans lequel, il a, semble-t-il, instrumentalisé les magistrats."

Ecoutez-le au micro de Guillaume Biet :

Karim Achoui, n'a pas été mis en examen, les faits n'étant pas "suffisamment caractérisés pénalement", a précisé une source judiciaire.

Une affaire "d'extorsion de fonds"

L'ex-avocat a été entendu par la section de recherches de la gendarmerie de Versailles dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "extorsion de fonds en bande organisée". Il est reproché à l'ancien pénaliste d'avoir fait intervenir le "milieu afin de régler un contentieux" dans une affaire de prêt d'argent, selon une autre source proche de l'enquête.

Karim Achoui a été condamné fin 2008 à 7 ans de prison pour complicité dans l'évasion en 2003 de son client, le braqueur Antonio Ferrara.