Leur réveillon en Espagne tourne au cauchemar

  • A
  • A
Leur réveillon en Espagne tourne au cauchemar
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

Les parents d'une famille française ont été violemment agressés par des vigiles d'un supermarché.

L'info. Ils avaient économisé pour offrir un nouvel an exceptionnel en Espage à leur enfants. Mais le réveillon a tourné au cauchemar lorsque les Naud, une famille originaire de Libourne, ont été agressés par les vigiles d'un supermarché au sud-est de l'Espagne, révèle France Bleu Gironde. Un des enfants a réussi à filmer la scène.

Soupçonnés par la caissière. Ils ne comprennent toujours pas pourquoi les vigiles du supermarché Carrefour de Torrevieja s'en sont pris à eux. Alice et Jean-Louis étaient arrivés avec leurs enfants depuis deux jours dans la station balnéaire des environs de Valence, au sud-est de l'Espagne. Le 30 décembre, ils décident d'aller faire quelques courses pour préparer le réveillon. Mais au moment de sortir du magasin, le portique de sécurité se déclenche. "J'avais remarqué que d'autres portiques sonnaient. Quelque chose ne devait pas très bien fonctionner", se souvient Jean-Louis Naud, au micro de France Bleu. Mais une caissière avertit les agents de sécurité.

Conduite à l'écart. Les vigiles fouillent le sac d'Alice, d'origine camerounaise, mais ne trouvent rien. "Bizarrement, quand le portique de ma femme a sonné, la caissière a pris le téléphone. Est-ce que la caissière n'aime pas la couleur de peau de ma femme ? Je n'en sais rien, mais bon un vigile était là", s'interroge Jean-Louis. La mère de famille est tout de même conduite à l'écart. Son mari et ses enfants la suivent. Dans la petite pièce, Alice et Jean-Louis sont alors violemment agressés.

Coups, crachats et étranglement. La mère de famille est frappée, un vigile lui crache même dessus. "Je me disais : on va mourir ici, dans ce box, sans aucun témoin", se souvient-elle. Pendant ce temps, son mari est plaqué contre un mur et étranglé par un autre agent de sécurité. "Quand je perdais connaissance, j'ai senti un pouce devant ma bouche. J’ai mordu dedans aussi fort que j’ai pu, quitte à aller jusqu’au sang, à lui couper le doigt. J’ai mordu, mordu, mordu... Ça s’est desserré. J’ai pu respirer", raconte-t-il. Jean-Louis s'en sort avec une côte cassée.

Une vidéo accablante. La scène se déroule sous les yeux des deux enfants du couple, âgés de 5 et 13 ans. L'aîné réussi à filmer une partie de l’altercation et poste la vidéo sur Internet. On peut entendre Jean-Louis crier "à l'aide !"



Espagne : un couple brutalisé par les vigiles d...par LeNouvelObservateur

Suites judiciaires. Finalement libérés, les Naud décident de porter plainte mais les démarches se révèlent plus difficiles que prévu. Le Consulat de France refuse de les aider, expliquant qu'il s'agit d'un différend relevant de la "vie privée". Aidés par un avocat, la famille réussit à médiatiser son histoire. L'ambassade de France les appelle même pour présenter ses excuses. Le couple a affirmé avoir déposé plainte en Espagne pour "violences" et "acte raciste", et a fait constater les coups reçus par un médecin. L'avocat des Naud doit rencontrer prochainement la société qui emploie les vigiles du supermarché. Les deux agents de sécurité ont également porté plainte contre les Français, a appris Europe1.fr.

De son côté Carrefour Espagne a convoqué l'entreprise qui emploie les vigiles "pour faire la lumière sur les événements et en tirer les conséquences". Les deux agents de sécurité ont été suspendus. "Carrefour Espagne sera très attentif aux conclusions des enquêtes menées par les autorités espagnoles et impliquant le couple de français et la société de sécurité", a indiqué Carrefour à Europe1.fr.