Les questions qui se posent autour de la photo de Salah Abdeslam en prison

  • A
  • A
Les questions qui se posent autour de la photo de Salah Abdeslam en prison
L’administration pénitentiaire a lancé une enquête interne pour déterminer qui aurait pu prendre ce cliché.@ Capture écran
Partagez sur :

Un quotidien belge néerlandophone a diffusé mardi une photo de Salah Abdeslam. C'est le premier cliché du suspect-clé des attentats du 13 novembre publié depuis son arrestation.

Sur le cliché, il apparaît fatigué, les cheveux long, avec une barbe... Le tabloïd belge Het Nieuwsblad a diffusé mardi une photo de Salah Abdeslam. On y voit le suspect-clé des attentats de Paris photographié de face à la prison de Bruges, en Belgique. Le quotidien précise aussi que depuis son arrestation, il est "un prisonnier modèle" ajoutant que "son appétit est excellent". Cette photo, la première a être diffusée depuis celle publiée par Interpol sur son avis de recherche peu après les attentats du 13 novembre, pose toutefois plusieurs questions.

Qui a pris cette photo ? Selon Kathleen Van De Vijver, porte-parole de l’administration pénitentiaire, citée dans le quotidien belge Le Soir, "il s'agit d'une photo officielle, prise au greffe le jour de l'arrivée du détenu à Bruges, au moment de son incarcération". Une enquête interne est en cours pour savoir comment cette photo a été transmise au tabloïd belge. "La personne qui l’a diffusée a accès professionnellement au dossier de Salah Abdeslam. Il peut s’agir d’un membre du personnel de la prison, de quelqu’un de la police, d’un magistrat…" ajoute Kathleen Van De Vijver. 

L'avocat du terroriste, Sven Mary, contacté par Europe 1,indique ne pas avoir vu son client depuis la diffusion de cette photo.

Quel est ce journal ? Le Het Nieuwsblad est un journal néerlandophone habitué des Unes "trash". Il tire notamment ses informations de la police et du milieu carcéral.

Y a-t-il eu des précédents ? La RTBF rappelle que des photos d’un prisonnier placé à l’isolement avait fuité en 2004. Cette fois, il s’agissait du pédophile belge Marc Dutroux. Après enquête, il avait été alors démontré qu’un gardien de prison avait pris puis vendu ces photos.

Dans quelles conditions Salah Abdeslam est-il détenu? Le terroriste est incarcéré dans la seule prison qui possède un quartier de haute sécurité en Belgique, à Bruges. Sa cellule se situe au sous-sol, dans une section d’isolement qui compte onze cellules dont celle de Medhi Nemmouche, l'auteur de la fusillade au musée juif de Bruxelles.  La cellule ne possède pas de fenêtre mais uniquement un puits de lumière. Toutes les trente minutes, des gardiens visitent sa cellule et allument la lumière pour s’assurer de la présence du terroriste et être sûr qu’il est en vie, détaille la RTBF. Il peut sortir de sa cellule une heure par jour pour se doucher ou prendre l’air. Salah Abdeslam a la possibilité de regarder la télévision et d'emprunter des livres.

"Il est au courant de toute l’actualité, selon Yazid, son frère, qui a témoigné au micro d’Europe 1 le week-end dernier. Mais cette télévision, il la regarde de moins en moins car  "il commence à prendre conscience de ce qu’il a fait".