Les prêtres avaient leur propre tueur à gages

  • A
  • A
Les prêtres avaient leur propre tueur à gages
Les deux prêtres avaient payé le tueur à gages pour qu'il les assassine.@ MaxPPP
Partagez sur :

Ils avaient organisé avec lui leur assassinat. La justice colombienne ne l'a pas entendu ainsi.

Il pensait rendre service, il va croupir en prison pendant 40 ans. Un tueur à gages colombien a été condamné pour homicide et port illégal d'arme après avoir "suicidé" deux prêtres, qui l'avaient eux-mêmes engagé.

Âgés de 35 et 36 ans, ils avaient en effet juré de se donner la mort après avoir découvert que l'un d'eux était atteint du sida. Ils avaient donc tenté de mettre fin à leurs jours par leurs propres moyens, sans réussite.

Un forfait à 7.000 euros

C'est alors qu'il leur est venu l'idée d'engager deux tueurs. Ils leur donnent 15 millions de pesos (environ 7.000 euros) avec, pour mission, de les envoyer au ciel. Une mission accomplie avec brio : en janvier 2011, les cadavres criblés de balles des deux prêtres sont retrouvés dans une voiture à Bogota, la capitale colombienne.

Dans un premier temps, les enquêteurs privilégient la piste crapuleuse, avant de découvrir le deal. La machine judiciaire s'est alors mise en route, jusqu'à la condamnation du tueur à gages. Le complice de l'accusé, qui a lui aussi reconnu les faits, doit encore être jugé.