Une ado découverte chez ses parents dans le coma, maculée d'excréments

  • A
  • A
Une ado découverte chez ses parents dans le coma, maculée d'excréments
La jeune fille a été transportée à l'hôpital de Caen. @ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Une adolescente handicapée a été retrouvée inconsciente dans son lit souillé d'excrément, sous-alimentée et sérieusement blessée. Ses parents ont été mis en examen.

Elle vivait recluse sur son lit, souillée par les excréments et en sous-nutrition. Une adolescente de 17 ans, présentant un léger handicap mental, a été retrouvée inconsciente par les secours chez ses parents à Flers, dans l'Orne, rapporte mardi Le Parisien

"Des vers et des larves dans son lit". La victime, allongée dans un lit souillé d'excréments, présentait une plaie béante au niveau de la cheville, des escarres au niveau du bassin, et des signes de malnutrition. Pompiers et urgentistes ont transporté la jeune fille au centre hospitalier de Caen dans le Calvados, son pronostic vital étant engagé. "Ses jambes étaient atrophiées, confie une source judiciaire au Parisien. Il y avait des vers et des larves dans son lit. Je n’ai jamais vu une chose aussi horrible sur une personne vivante !" Le sol de la chambre qui dégageait une odeur nauséabonde était lui aussi maculé d'excréments, ainsi que de détritus. 

Des parents dépassés par la situation. Les parents de l'adolescente, âgés de 45 et 47 ans, ont été mis en examen pour non-assistance à personne en danger et placés sous contrôle judiciaire. Ils "ne sont pas capables d'expliquer de manière cohérente comment ils ont pu laisser l'état de leur fille se dégrader sans intervenir" ni "comment ils ont pu vivre" dans les autres pièces (elles sont dans un état normal) du logement avec l'odeur nauséabonde dégagée par la chambre de leur fille, a indiqué le procureur. Sans problème psychiatrique apparent, ils "ont un comportement énigmatique", a-t-il estimé. 

Les parents auraient expliqué aux enquêteurs que leur fille, qui avait effectué plusieurs séjours en hôpital psychiatrique à cause de son handicap, refusait de se rendre aux toilettes, de se nourrir et de sortir de son lit, précise Le Parisien. "Il semblerait que ses parents lui donnaient de quoi manger, mais elle avait du mal à s’alimenter seule, poursuit la source judiciaire au Parisien. Ils ont fini par expliquer qu’ils avaient été dépassés par cette situation." La mère a donné l'alerte vendredi quand elle a retrouvé sa fille inanimée.