Les ossements retrouvés dans les Ecrins sont ceux d'un étudiant parisien disparu en 2011

  • A
  • A
Les ossements retrouvés dans les Ecrins sont ceux d'un étudiant parisien disparu en 2011
@ AFP
Partagez sur :

Les ossements découverts en août par une randonneuse dans le parc national des Écrins ont été identifiés comme étant ceux d'un étudiant parisien de 24 ans disparu en 2011, a annoncé le parquet de Gap à l'AFP.

Les ossements découverts le 5 août dernier par une randonneuse dans le parc national des Écrins ont été identifiés comme étant ceux d'un étudiant parisien de 24 ans disparu il y a quatre ans, a annoncé le parquet de Gap à l'AFP.

Un étudiant à Sciences Po Paris. Les fragments d'os, retrouvés sur la commune de Saint-Maurice-en-Valgodemard (Hautes-Alpes), sont ceux de Romain Bironneau, étudiant à Sciences Po Paris à l'époque de sa disparition. Les examens dentaires réalisés par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) "ont établi qu'il s'agissait bien du jeune homme disparu", a confirmé le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland.

Un accident de randonnée. "Des pièces d'identités de la victime ont été retrouvées à l'intérieur d'un sac à dos découvert à proximité", a-t-il par ailleurs indiqué. "Aucun élément ne permet de penser que la mort n'aurait d'autres causes qu'un accident de randonnée", a ajouté Raphaël Balland.

Une disparition le 5 juillet 2011. Le jeune homme, alors en vacances dans les Hautes-Alpes, avait disparu, le 5 juillet 2011, lors d'une randonnée. Les ossements avaient été retrouvés au pied du sommet "Le Pic de Pian" qui culmine à 2.826 mètres d'altitude.