Les forces de l’ordre rééquipées

  • A
  • A
Les forces de l’ordre rééquipées
@ Ministère de l'Intérieur
Partagez sur :

Policiers, gendarmes… Ils seront équipés avec de nouvelles balles "plus performantes".

Les services de police, de gendarmerie, de douane et pénitenciers, soit 250.000 personnes, seront bientôt équipés de toutes nouvelles munitions. Selon la direction générale de la police nationale, la livraison de ces balles a commencé au printemps dernier, et devrait s’achever ces jours-ci.

Une étude avait été lancée en 2004 pour uniformiser les munitions de ces quatre corps. Après différents test de tir, un cahier des charges précis avait été mis en place. Les anciennes balles étaient, entre autres, accusées d’être trop "perforantes" : elles causaient des blessures plus profondes, et pouvaient indirectement toucher d’autres cibles. Les prochaines balles, à pointe creuse, "se déformeront à l'impact", et verront ainsi leur vitesse freinée.

Un coût de six millions d’euros

Selon France Soir, 48 millions de cartouches ont été commandées, pour près de six millions d’euros. La direction générale de la police nationale se défend néanmoins de faire des dépenses inconsidérées, précisant que ces nouvelles munitions, à 27 centimes d’euros la pièce, restaient les moins cher du marché. Elle a également indiqué que les anciennes munitions "ne seront pas détruites, mais serviront aux entraînements de tir".