Les évadés de Moulins condamnés

  • A
  • A
Les évadés de Moulins condamnés
En 2009, Christophe Khider et Omar Top El Hadj avaient profité d'un parloir pour s'évader.@ Max PPP
Partagez sur :

Christophe Khider et Omar Top El Hadj ont écopé de 15 ans de réclusion pour leur incroyable évasion.

L'info. L'ombre de l'évasion de Redoine Faïd a plané sur le procès toute la semaine. Christophe Khider et Omar Top El Hadj ont été condamnés jeudi aux assises du Rhône à 15 ans de réclusion pour leur incroyable évasion en 2009 de la prison de Moulins, dans l'Allier. Leurs trois complices ont, eux, été condamnés à 5 ans de prison.

Pas le "procès de la prison". "La société ne peut accepter qu'il n'y ait pas une répression sévère de ces actes d'évasion", avait dénoncé l'avocate générale, Jacqueline Dufournet. Dans son réquisitoire, mardi, elle avait néanmoins incité les jurés à ne pas se laisser influencer par l'évasion, dans des conditions similaires, du braqueur Redoine Faïd, toujours en cavale. Elle avait appelé à ce que ce procès ne se transforme pas en "procès de la prison", comme ont tenté de faire, parfois violemment, les deux principaux accusés.

Après plus de cinq heures de délibéré, la cour s'est montée plus clémente que le ministère public qui avait requis de 20 à 22 ans de réclusion à l'encontre de Christophe Khider, principal accusé, et de 18 à 20 ans pour son complice, Omar Top El Hadj.

Deux femmes en prison. Des peines de 5 ans de prison ont par ailleurs été infligées à la compagne de Khider et à sa complice, qui avait introduit dans cette centrale, considérée comme la plus sécuritaire d'Europe, explosifs, arme et munitions scotchés dans son dos, à l'insu des surveillants. Cette dernière, compagne d'un autre détenu, lui aussi condamné à 5 ans de prison pour complicité, était en effet dispensée de passer sous le portique car elle portait des broches métalliques dans le dos. "Il y a deux femmes en prison depuis quatre ans, l'une par amour et l'autre... par bêtise", avait résumé mercredi l'avocat de Khider.