Les époux Lavier vont être jugés

  • A
  • A
Les époux Lavier vont être jugés
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le couple a été remis en liberté lundi soir au terme de leur audition pour "corruption de mineurs".

Les époux Lavier, placés en garde à vue lundi au commissariat central de Boulogne-sur-Mer, ont été remis en liberté. Ils sont soupçonnés de "corruption de mineurs" après qu'une vidéo compromettante a été retrouvée chez eux. Ils seront convoqués devant le tribunal correctionnel le 7 juillet afin d'être jugés pour "violences sur mineurs" et "corruption de mineurs", a annoncé le parquet, lundi soir.

Quatre proches du couple, également placés en garde à vue lundi, sont poursuivis pour "corruption de mineurs", a précisé le procureur. Une cinquième personne, la fille de Sandrine Lavier, âgée de 19 ans, est sortie de garde à vue et ne fait pas l'objet de poursuites.

Une vidéo équivoque

Selon les informations recueillies par Europe 1, les enquêteurs auraient retrouvé dans l'ordinateur de Franck Lavier, la vidéo d'une soirée en famille très arrosée et au cours de laquelle les adultes se seraient livrés à des simulations de jeux sexuels, en partie dénudés, et dont aurait été témoin, au moins, un enfant de l'entourage du couple.

Outre le couple, participaient à cette soirée les deux frères de Franck Lavier, la compagne de l'un d'entre aux mais aussi Aurore Lavier, la fille aînée du couple et son compagnon. Tous avaient été placés en garde à vue et devaient s'expliquer sur cette soirée.

Cinq personnes de leur entourage en garde à vue

Franck Lavier avait été interpellé à son domicile par les forces de l'ordre tôt lundi matin, selon le site La Semaine du Boulonnais. Son épouse, Sandrine, avait, elle, été convoquée à 8 heures par les forces de l'ordre avant d'être, elle aussi, placée sous le régime de la garde à vue.

Le couple avait déjà été placé en garde à vue début mars. Deux de leurs cinq enfants, un garçon et une fille âgés de 10 et 11 ans, les accusaient alors de maltraitances sans caractère sexuel. Ils s'étaient confiés à une assistante maternelle après avoir fugué. Après avoir effectué environ 35 heures de garde à vue, le couple Lavier avait été remis en liberté à l'issue de leur confrontation. Ils avaient ensuite dénoncé une stigmatisation.

"Des faits de corruption de mineurs"

Tous sont soupçonnés "de faits de corruption de mineurs", a déclaré l'avocate de Sandrine Lavier, Me Fabienne Roy-Nansion alors qu'elle sortait du commissariat de Boulogne-sur-Mer, où elle était venue assister sa cliente. Selon, l'avocate, qui s'est refusée à entrer dans le détail des faits, Sandrine Lavier, "serait concernée de façon assez lointaine par rapport à certains autres gardés à vue", a-t-elle déclaré. La corruption de mineurs est le fait, commis par un majeur, d’organiser des réunions comportant des exhibitions ou des relations sexuelles auxquelles un mineur assiste ou participe.

Le couple Lavier, sans emploi, vit à Boulogne-sur-Mer avec quatre de ses cinq enfants. Après trois ans de détention provisoire et des condamnations en 2004 à plusieurs années de prison pour viol et corruption de mineurs lors du très médiatique procès d'Outreau, Franck et Sandrine Lavier avaient été acquittés en appel en 2005.