Les dérives des feux d'artifice sauvages

  • A
  • A
Les dérives des feux d'artifice sauvages
@ REUTERS
Partagez sur :

Ils auraient provoqué l'incendie dans une tour de Corbeil, nécessitant une centaine d'évacuations.

Ils n'ont pas attendu le 14 juillet pour tirer des feux d'artifice en toute improvisation, mais ce "divertissement" a probablement eu de fâcheuses conséquences. Un incendie dans une tour d'habitation de Corbeil-Essonnes, dans l'Essonne, qui semble dû à un tir de fusée d'artifice, a nécessité l'évacuation momentanée d'une centaine de personnes et fait un blessé léger, dans la nuit de vendredi à samedi.

L'incendie s'est déclaré peu avant minuit, dans un appartement du 8e étage. Il s'est propagé au 9e et a également endommagé un appartement du 10e, a indiqué une source policière. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie serait dû à des tirs de fusées d'artifice de divertissements, dont l'un aurait atterri sur le balcon de l'appartement, a précisé une source judiciaire.

Deux appartements détruits

Les locataires des deux appartements détruits étaient absents lors de l'incendie. Un relogement leur sera proposé par la mairie lorsqu'ils se manifesteront, a précisé Martine Boin, maire adjointe. Une centaine de personnes a été évacuée. Ces personnes ont pu réintégrer leurs logements dans la nuit, a souligné Martine Boin, précisant que la famille vivant dans l'appartement endommagé au 10e étage avait été hébergée par des proches.

Trois personnes ont été incommodées par les fumées. L'une d'elles a été transportée au Centre hospitalier sud-francilien mais ses jours ne sont pas en danger. Une enquête a été confiée à la sûreté départementale de l'Essonne.

Des tirs intempestifs de feux d'artifice en pleine rue ont également été recensés dans le XIXe arrondissement entre 22 heures et minuit. Plusieurs véhicules de police ont été dépêchés sur place pour tenter d'interpeller des groupes de jeunes à l'origine de ces tirs.