Les corps d'Erane et Andy découverts

  • A
  • A
Les corps d'Erane et Andy découverts
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les deux enfants ont été découverts morts dans une piscine mardi matin.

Les corps des deux cousins portés disparus depuis samedi après-midi à Eysines, près de Bordeaux, ont été découverts mardi matin. Ils ont été repêchés dans la piscine appartenant à la maison où ils avaient été aperçus pour la dernière fois et où une réunion familiale se tenait. Plusieurs membres de cette famille étaient auditionnés mardi après-midi, des auditions prévues avant la découverte de deux victimes.

26.06_eysines maison disparition andy erane stephane place 930x620.jpg

© EUROPE 1 - STEPHANE PLACE

C'est un fonctionnaire de la police qui a fait la macabre découverte. Il s'était présenté vers 9h15 mardi à la maison, où il devait dans le cadre de l'enquête prendre des photos. Selon le procureur de la République de Bordeaux, Claude Laplaud, c'est lui qui a découvert "les deux corps flottant sur le rebord de la piscine à deux mètres l'un de l'autre".

L'eau de la piscine est "saumâtre"

Le procureur a par ailleurs expliqué que cette piscine, qui n'était pas en service, située à l'arrière de la maison et entourée d'un grillage d'1,2 mètre, était remplie d'une "eau saumâtre et opaque". "Je n'ai pas de certitude quant au fait qu'elle ait été fouillée", a glissé Claude Laplaud avant d'ajouter : "cependant, je peux affirmer qu'elle a été vue, elle a été placée sous la surveillance constante des occupants de la maison et que je sache, ils n'ont rien signalé".

Par ailleurs, a-t-il précisé, "les services de police se sont déplacés au bord de cette piscine dans les jours précédents. Ils n'ont rien constatés. Mais ça ne veut pas dire que les corps n'étaient pas immergés. Par conséquent, si les corps sont au fond on ne peut pas les voir".

"On peut tout imaginer"

Toutes les hypothèses sont désormais envisagées selon le parquet. "On peut tout imaginer", a déclaré Claude Laplaud, ajoutant que "la thèse criminelle n'est pas exclue".

Les autopsies des deux corps seront réalisées mardi après-midi. Elles seront "déterminantes", a indiqué le parquet. Grâce à ces autopsies, les enquêteurs pourront sans doute déterminer si les deux enfants, qui ont été retrouvés vêtus, "sont morts par noyade". Elle permettra donc aussi d'aider la police à déterminer s'ils ont été victimes d'un accident ou d'un acte criminel. La Direction interrégionale de la police judiciaire est saisie de l'enquête.

Ils ont échappé à la surveillance

Andy et Erane, âgés tous deux de sept ans, étaient portés disparus depuis samedi après-midi. Ils jouaient au ballon dans le jardin d'une maison qui n'appartenait pas à leur famille, mais à une connaissance. Ils y accompagnaient des membres de leur famille, dont au moins la mère de l'un d'entre eux. Ils ont alors échappé à la surveillance des adultes.

Ils restaient depuis introuvables alors qu'un important dispositif de recherche avait été mis en place. 200 policiers, des agents municipaux, des pompiers spécialisés et des chiens pisteurs avaient été déployés appuyés par des hélicoptères et des équipes cynophiles.

Frustrés de ne pouvoir se baigner

Selon des proches, cités par la police lundi, les deux garçons avaient manifesté leur frustration de ne pouvoir se baigner, ce qui avait déclenché des recherches comprenant aussi le lac de Bordeaux, situé à quelques kilomètres. 

Erane, originaire de Lorient, se trouvait de passage dans cette ville de la banlieue de Bordeaux. Andy habitait Bruges, non loin d'Eysines, avec sa mère.