Les autorités belges confirment l'arrestation de Mohamed Abrini

  • A
  • A
Les autorités belges confirment l'arrestation de Mohamed Abrini
Le parquet belge a annoncé cinq interpellations en tout vendredi@ NICOLAS MAETERLINCK / Belga / AFP
Partagez sur :

L'enquête se poursuit pour déterminer si Mohamed Abrini est bien l'homme au chapeau, le troisième terroriste de l'attentat mené à l'aéroport de Bruxelles.

Mohamed Abrini fait bien partie des différents terroristes présumés interpellés vendredi en Belgique. Le parquet fédéral belge l'a confirmé dans la soirée, après plusieurs heures de rumeurs autour de celui qui pourrait être "l'homme au chapeau", le troisième terroriste aperçu sur les caméras de surveillance lors de l'attentat perpétré à l'aéroport de Bruxelles le 22 mars. Les autorités ne sont pour l'instant pas en mesure d'établir si Abrini est bien cet homme, tandis que d'autres opérations restaient en cours à Anderlecht, à proximité de Bruxelles et de la commune de Molenbeek.

Partenaire d'Abdeslam. Mohamed Abrini, qui figurait sur la liste des fugitifs les plus recherchés d'Europe, avait été filmé le 11 novembre 2015 dans une station-service sur l'autoroute en direction de Paris en compagnie de Salah Abdeslam, actuellement détenu à la prison de Bruges. "Ses empreintes digitales et son ADN ont été identifiés dans différents endroits, notamment des planques mais aussi la voiture Renault Clio utilisée lors des attentats de Paris", a précisé le procureur.

"Il ressort de l'instruction sur les attentats de Paris que Mohamed Abrini et Salah Abdeslam ont loué l'appart-hôtel à Alfortville juste avant les attentats", a ajouté le procureur. "C'est dans cet appartement que plusieurs des terroristes kamikazes ont séjourné peu avant les attentats de Paris."

Les autorités belges ont mené plusieurs coups de filet tout au long de la journée. Au total, cinq personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête sur les attentats qui ont fait 32 morts le 22 mars. Parmi elles, un certain Osama K., dont les enquêteurs cherchent à déterminer s'il s'agit du suspect aperçu en compagnie de Khalid El Bakraoui, le kamikaze de la station de métro Maelbeek.