Les appels

  • A
  • A
Les appels
@ DR
Partagez sur :

Antonio Ferrara, Youssouf Fofana et Jacques Viguier seront rejugés en 2010.

• Jacques Viguier

L’affaire Viguier sera de nouveau examinée par la cour d’appel d’Albi à partir du 1er mars. Le 4 mai, le parquet a fait appel du verdict de la cour d'assises de la Haute-Garonne. Verdict qui a prononcé l’acquittement du professeur de droit toulousain, poursuivi pour le meurtre de son épouse, Suzanne Viguier. Sa femme avait mystérieusement disparu le 27 février 2000 après avoir été raccompagnée chez elle par son amant. Père de trois enfants, Jacques Viguier a toujours nié avoir tué son épouse.
Une peine de 15 à 20 ans de réclusion criminelle avait été requise par l'avocat général à son encontre, faisant état de "présomptions très graves, précises et concordantes qui, additionnées, font une certitude".

Antonio Ferrara
Le procès en appel du braqueur, condamné à 17 ans de réclusion pour son évasion spectaculaire de Fresnes en 2003, devrait se tenir devant la cour d'assises de Paris du 31 août au 22 octobre. "Nino" Ferrara sera rejugé aux côtés de huit autres accusés dont l'avocat Karim Achoui, condamné à sept ans de prison pour complicité. Outre Antonio Ferrara et Karim Achoui, six autres condamnés - Dominique Battini, Hamid Hakkar, Karim Bouabbas, Hamed Illouli, Zaher Zenati et le surveillant Hocine Kroziz - ont fait appel. S'ajoute le cas de Bachir Airouche dont le parquet général a décidé de contester l'acquittement.

• Youssouf Fofana
Le procès en appel du meurtre d’Ilan Halimi se tiendra devant la cour d’assises des mineurs du Val-de-Marne d’ici la fin 2010. 19 des 27 coaccusés seront rejugés, dont le principal d’entre eux, Youssouf Fofana, condamné le 10 juillet par la cour d’assises des mineurs de Paris à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans. Le chef du gang des barbares avait fait lui-même appel du verdict. Mais c’est à la demande de la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie que le parquet général a fait appel des condamnations de 18 des 26 autres accusés.

Ilan Halimi, 23 ans, enlevé dans la nuit du 20 au 21 janvier 2006 dans le but d'obtenir une rançon, avait été séquestré et torturé pendant trois semaines dans une cité HLM de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine. Retrouvé agonisant au bord d'une voie ferrée de l'Essonne le 13 février, il était mort lors de son transfert à l'hôpital.