Le spéléologue retrouvé noyé

  • A
  • A
Le spéléologue retrouvé noyé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Eric Establie était porté disparu depuis une semaine. Il a été découvert lundi, sans vie.

Cela faisait plus d'une semaine que des spéléologues étaient à sa recherche. Eric Establie, le spéléologue disparu dans les gorges de l'Ardèche depuis huit jours, a été retrouvé noyé par les deux plongeurs britanniques partis lundi à sa recherche, a annoncé lundi le sous-préfet de Largentière, Jean Rampon. Les deux hommes pensaient le retrouver vivant dans une poche d'air mais l'ont découvert gisant dans l'eau, "70 mètres après l'éboulis", situé à 780 mètres de l'entrée de la cavité.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous l'autorité du procureur de Privas, Christophe Raffin.

Les sauveteurs espéraient encore

Jusqu'à la découverte du corps d'Eric Establie, l'espoir restait de mise parmi les sauveteurs présents à Labastide-de-Virac. Le spéléologue disposait d'une combinaison étanche et d'eau mais pas de nourriture.

Ce week-end, les secouristes avaient cru percevoir des bruits frappés sur la paroi rocheuse, ce qui avait nourri l'espoir de la survie d'Eric Establie, considéré comme l'un des meilleurs au monde dans sa spécialité. Un puits de contact creusé à l'aplomb de la cavité d'où provenaient les bruits devait être achevé mardi, pour faire passer des vivres et du matériel. Et une cheminée parallèle devait permettre de rejoindre le spéléologue par une autre zone de la galerie.

Eric Establie s'était engagé dans la galerie souterraine dans le but d'établir de nouveaux relevés. Le spéléologue a été retrouvé coincé par un éboulis, à 780 mètres de l'entrée d'une cavité des Gorges de l'Ardèche qu'il connaissait bien pour en avoir fait des tracés qui font référence.

"Pas une tête brûlée"

Homme d'un sang-froid absolu, Eric Establie, qui avait le souci des sorties méticuleusement préparées et du matériel de pointe, était tout sauf une tête brûlée, a assuré Philippe Assailly, photographe à Grasse et membre du Spéléo secours. "L'exploration, c'est sa vie, mais pas une façon de se faire valoir, il est très humble. Pourtant, c'est un des meilleurs plongeurs au monde", avait-il dit à un moment où l'espoir de le voir sortir vivant était encore présent.

Le spéléologue avait découvert la source du Platane, dans les gorges de l'Ardèche, ou encore exploré les grottes de la Mescla, dans les gorges du Var par 139 m de fond, a rappelé son ami.

Scaphandrier de profession, Eric Establie, 45 ans, dirigeait une société de travaux maritimes et sous-marins à Cannes. Recensé au sein du Spéléo secours français (SSF) depuis quatre ans comme plongeur bénévole, il était "toujours disponible" pour les opérations de secours complexe, avait souligné avant l'annonce de sa mort Eric Zipper, qui a dirigé les opérations du Spéléo secours sur place.

Il était marié et avait un fils de 14 ans auquel il avait transmis sa passion pour la plongée en spéléologie.