Le retraité fabriquait des stylos-pistolets

  • A
  • A
Le retraité fabriquait des stylos-pistolets
@ DR
Partagez sur :

INFO E1 - L'individu recyclait des stylos lance-fusée en stylos-pistolets. Il a été mis en examen.

C’est une arrestation peu banale qu’ont réalisé les enquêteurs de la police judiciaire de Clermont-Ferrand cette semaine, près du Puy-en-Velay, en Haute-Loire. Un verrier à la retraite a été interpellé et mis en examen pour "acquisition, fabrication et vente d'armes de 4e catégorie". L’individu, âgé de 67 ans, fabriquait et revendait des stylos-pistolets. Une entreprise juteuse pour armes potentiellement très dangereuses.

Capables de projeter des balles de 22 longs-rifle

Cet auto-entrepreneur avait trouvé un commerce lucratif, mais pas très légal. Dans l'atelier de tourneur-fraiseur d'un ami, le verrier à la retraite recyclait des stylos lance-fusée (façon feu d'artifice) en stylos-pistolets, capables de projeter des balles de 22 longs-rifle. Le mode d'emploi est simple : on charge l'arme comme un stylo plume, puis on plaçe la cartouche, on referme, et on tire.

Sur place, les enquêteurs ont trouvé une quinzaine de stylos prêts à être vendus 230 euros par unité. Le sexagénaire en aurait déjà vendu 200 grâce à son site Internet.