Le procureur de la République de Saint-Denis-de-la-Réunion muté d'office ?

  • A
  • A
Le procureur de la République de Saint-Denis-de-la-Réunion muté d'office ?
Le palais de justice de Saint-Denis, à La Réunion.@ Thierry Caro/CC-BY-SA 2.0.
Partagez sur :

JUSTICE - C'est ce qu'avance Le Parisien. Une procédure extrêmement rare. 

Le procureur de la République de Saint-Denis-de-la-Réunion, Philippe Muller, aurait été muté d'office par la chancellerie, "dans l'intérêt du service", affirme vendredi Le Parisien. "L'ancien chef du parquet de Pau et de Dunkerque était contesté depuis son arrivée en juin dernier, accusé d'autoritarisme par plusieurs magistrats locaux qui avaient saisi la ministre de la Justice", explique le quotidien.

"Sans pour autant relever de faute disciplinaire, celle-ci a finalement décidé de sa mutation forcée "pour le bon fonctionnement de la juridiction", selon son entourage," précise Le Parisien. Une inspection du ministère de la justice aurait été envoyée sur place en décembre,  sans donner suite à une quelconque procédure disciplinaire, toujours selon les informations du quotidien. 

"Cette mutation d'office en dehors de toute procédure disciplinaire, sans possibilité pour l'intéressé de s'expliquer ou de se défendre, aucun prédécesseur de Madame Taubira n'avait osé le faire", assure au journal Emmanuel Poinas, secrétaire général de FO magistrats, en charge de la défense du procureur. Ce dernier, selon Le Parisien, "entend faire appel de cette décision devant le conseil d'Etat". En cas d'échec, "il devrait être nommé avocat général près de la cour d'appel de Grenoble", conclut le journal.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

PRÉCÉDANT - Philippe Courroye, un magistrat réaffecté

TWITTER - Pour le CSM, un magistrat ne peut tweeter à l'audience