Le père d'Anne Caudal "écœuré"

  • A
  • A
Le père d'Anne Caudal "écœuré"
Le père d'Anne Caudal a exprimé sa colère à l'annonce du suicide du meurtrier présumé de sa fille.@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1  - Gilles Caudal confie sa colère après le suicide du meurtrier présumé de sa fille.

Le père d’Anne Caudal, la jeune femme enceinte retrouvée morte à la fin du mois de juillet, a réagi mercredi sur Europe 1 au suicide du meurtrier présumé de sa fille. "Ma réaction, c’est de la colère, il ne sera même pas puni, c’est trop facile je suis écœuré, je suis dégouté", a-t-il confié au micro d’Europe 1. "On ne rendra pas justice à ma fille, on ne connaîtra jamais le fin mot de l’histoire", a-t-il regretté.

"On ne rendra pas justice à ma fille", confie Gilles Caudal :

Le suicide du suspect dans ce dossier, "c’est quelque chose que j’appréhendais", a confié le père d’Anne Caudal pour qui "c’est la solution de facilité".

"Je viens juste d’enterrer ma fille. Je ne vivais que pour une chose, c’était l’attente du procès, me battre pour que ce genre de personnages ne nuisent plus. C’était l’objectif que je m’étais fixé pour les mois à venir. Je voulais défendre ma puce jusqu’au bout. Maintenant, je ne sais pas comment ça va se passer. C’est une douleur supplémentaire", a-t-il ajouté. Regrettant avec amertume : "il aurait pu au moins assumer jusqu’au bout".