Crash de l'A320 : le PDG de Lufthansa se recueille sur place

  • A
  • A
Crash de l'A320 : le PDG de Lufthansa se recueille sur place
@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Carsten Spohr, PDG de la compagnie allemande, a fait profil bas sur les lieux du crash de l'A320, dans les Alpes.

C'est en français que Carsten Spohr, PDG de Lufthansa, a exprimé sa "reconnaissance". Mercredi, il est venu remercier les secours et se recueillir sur les lieux du crash de l'A320 de sa filiale, Germanwings, dans les Alpes, accompagné du PDG de Germanwings, Thomas Winkelmann. 

Arrivés en hélicoptère. Peu avant 10 heures, les deux hommes se sont posés en hélicoptère à Seyne-les-Alpes, base logistique des équipes de secours et d'enquête qui continuent de travailler sur les lieux du crash à une dizaine de kilomètres de là. Puis, ils se sont rendus au poste de commandement opérationnel, non loin de la chapelle ardente.

"Nous sommes reconnaissants". Devant la stèle en hommage aux victimes de la catastrophe qui a fait 150 morts, dans la commune du Vernet, Carsten Spohr a simplement déclaré : "nous sommes reconnaissants". "Je donne ma parole aux victimes : notre aide ne va pas s'arrêter cette semaine. Nous continuerons d'apporter notre aide tant qu'elle sera nécessaire", a ajouté le PDG de la compagnie, qui n'a répondu à aucune question des journalistes. 

Citant les forces de police, la gendarmerie, l'armée, les "médecins qui aident à l'identification des victimes" et les habitants de la région, le patron de la compagnie aérienne a tenu à "remercier les centaines de personnes qui ont fait un travail formidable pour aider au cours de ces dernières semaines". 

Découvrez le long format consacré par les rédactions d’Europe1 et Europe1.fr à cette tragédie.

>> Si vous êtes sur tablette ou mobile, cliquez ici.

>> LIRE AUSSI - Lufthansa savait que Lubitz avait été dépressif

>> LIRE AUSSI - Les assureurs ont provisionné 279 millions d'euros

>> LIRE AUSSI - Le lourd dossier médical du copilote Andreas Lubitz