Le garagiste avait la main verte

  • A
  • A
Le garagiste avait la main verte
Sous le toit, une véritable serre magique.@ Reuters
Partagez sur :

L'incendie de son entreprise à Saint-Étienne avait pour origine probable... une plantation de 200 pieds de cannabis.

L'info. Un garagiste de 32 ans est en garde à vue depuis samedi à Saint-Étienne à la suite de l'incendie de son entreprise… Les pompiers y ont découvert une plantation de 200 pieds de cannabis.

Le feu dans les combles. Samedi après-midi, les pompiers sont intervenus sur un incendie qui avait embrasé une partie de la toiture d'un garage automobile de Saint-Étienne.  Arrivé sur les lieux une heure après le sinistre, le jeune garagiste fait part de son incompréhension aux soldats du feu : "ce n’est pas possible que le feu soit parti tout seul, c’est sûrement criminel", s'étonne-t-il en assurant qu'aucune installation électrique ne se trouve dans les combles.

Attention-plants-de-cannabis-pieges

 Une installation… fumeuse. Sauf que sous le toit, les pompiers trouvent une pièce entièrement dédiée à la culture du cannabis. Une véritable serre reconstituant les conditions idéales à la croissance de quelques 200 plants, avec lampes chauffantes et humidité. Et c'est bien cette installation qui est suspectée d’être à l’origine du sinistre. Une hypothèse qui devra être confirmée dans les prochains jours par des techniciens de la police scientifique.

Noël en prison. L'homme a aussitôt été interpellé et sa garde à vue a été prolongée dimanche. Les enquêteurs recherchent par ailleurs son père, qui pourrait également être mis en cause.  Dans l'attente des conclusions de l'enquête, le garagiste sera de toute façon incarcéré lundi. Condamné en en avril 2011 à 8 mois de prison ferme pour vol, il n'avait pas encore purgé sa peine qui aurait jusque là pu faire l’objet d’un aménagement.