Le drapeau d’une mairie brûlé

  • A
  • A
Le drapeau d’une mairie brûlé
@ MAX PPP
Partagez sur :

Il ne s'agit pas d'un drapeau français, contrairement à ce qui a été dit dans un premier temps.

Pour célébrer un jumelage, trois drapeaux avaient été hissés sur des mâts devant la mairie de Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne : celui de la commune, encadré par un allemand et un anglais. Dans la nuit de dimanche à lundi, le drapeau de la ville a été brûlé, abandonné sur le perron et remplacé par un drapeau algérien.

Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, ce n'est donc pas un drapeau français qui a été passé par les flammes. Si la confusion a été faite, c'est que le drapeau de Villeneuve-Saint-Georges, brûlé et donc peu reconnaissable, est lui aussi bleu, blanc et rouge. Mais les couleurs sont disposées en bandes horizontales et le drapeau est frappé au milieu par l'écusson de la ville représentant Saint-Georges terrassant un dragon.

Reste que, selon la préfecture de police, dans une antenne de la marie, à Villeneuve-Triage, 15 drapeaux français ont été éparpillés dans le quartier, et cinq d'entre eux ont été volés.

Un lien avec la Coupe du monde ?

Le lien a été fait par la mairie avec le premier match de la sélection algérienne en Coupe du monde dimanche : une défaite face à la Slovénie.